AU FIL DES HOMELIES

Photos

LE GRAIN DE BLÉ JETÉ EN TERRE

Is 49, 1-6 ; Jn 12, 20-33

(7 avril 2009)

Homélie du Frère Jean-Philippe REVEL

 

Jeté en terre et élevé 

F

rères et sœurs, les paroles du Christ que nous venons d'entendre dans l'évangile nous révèlent le cœur du mystère que nous allons vivre pendant cette semaine sainte à la suite du Christ. Il s'agit tout à la fois de mort, de crucifixion et de gloire. Quand les grecs demandent à voir Jésus, Jésus répond en dévoilant le cœur de son mystère : "Le grain de blé, quand il tombe en terre, meurt, et s'il meurt, il porte du fruit". Ce grain de blé, c'est Jésus, il tombe en terre, il va être enseveli et enseveli, il va porter du fruit par sa résurrection. 

       Ce grain de blé, c'est aussi nous, car Jésus continue : "Celui qui aime sa vie, la perd, mais celui qui hait sa vie la conserve". Jésus précise : "Là où je suis, là aussi sera mon serviteur". Le mystère du grain de blé qui meurt pour porter du fruit, et tout à la fois le mystère du Christ et le mystère de notre vie chrétienne. Pour bien manifester que cette mort, enseveli dans la terre est l'épreuve suprême, Jésus va dire : "Père sauve-moi de cette heure". Dans les évangiles synoptiques, nous entendons le même cri du Christ à Gethsémani : "S'il est possible, que cette coupe s'éloigne de moi". Jésus a eu peur de sa mort, il n'est pas allé à la croix avec assurance et dans la certitude, mais il est allé à la croix comme une victime, bafoué, rejeté, mis à mort, vraiment enterré comme le grain de blé et le Père lui dit : "Je te glorifierai". Et le Fils répond : "C'est pour cela que je suis venu à cette heure, Père, pour que tu glorifies ton nom"

       Cette voix du Père qui affirme que la mort du Christ est sa glorification va donner lieu à cette double affirmation du Christ, c'est le jugement du monde : "Le prince de ce monde est jeté bas". C'est la fin du règne de Satan. Alors que Satan semble triompher quand Jésus meurt sur la croix, quand Jésus est enseveli dans le tombeau, en réalité, c'est la ruine du pouvoir du prince de ce monde. Jésus ajoute une nouvelle phrase encore plus éclatante : "Une fois élevé de terre, j'attirerai tout à moi". Elevé de terre sur la croix, il signifiait par là quand il allait mourir, et élevé de terre dans la gloire. C'est le même mouvement par lequel le Christ est exposé sur la croix et celui par lequel il retourne auprès du Père et encore une fois, ce double mystère de mort et de résurrection, et le sien, et le nôtre, quand il  sera élevé de terre, il attire tout à lui. Il nous attire à lui pour qu'avec lui nous passions par la croix pour aller dans la gloire. 

       Que ce mystère de Pâques que nous allons vivre dans les jours qui viennent, parce qu'il est toujours actuel, il nous est tout le temps proposé pour que nous le méditions et que nous entrions dans ce mystère, que ce mystère de Pâques remplisse notre cœur. 

 

      AMEN 


 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public