AU FIL DES HOMELIES

Photos

LA PETITE PENTECÔTE

Ac 4, 23-31 ; Mc 16, 9-18

Mercredi de la deuxième semaine de Pâques

(22 avril 2009)

Homélie du Frère Jean-Philippe REVEL

F

rères et sœurs, le petit passage des Actes des apôtres est intéressant à plusieurs titres, même si l'on ne le remarque pas dès la première lecture. Il se situe après le premier emprisonnement de Pierre et de Jean, et une fois relâchés, ils retournent auprès de l'Église et commencent une fort belle prière de la communauté chrétienne rendant grâces à Dieu qui délivre la communauté de la persécution, de ce projet de guerre contre le Christ, conçu par les rois de la terre assemblés avec les princes des prêtres et avec tout le peuple des juifs.

       Au cours de cette prière, pur la première fois, en tout cas dans le texte tel qu'il nous est parvenu, on emploie le mot "oint" pour désigner le Christ. Oint, c'est précisément ce qui en grec est traduit par Christ, cette qualification que l'on donne à Jésus dans tout le Nouveau Testament, c'est la première fois qu'on dit : "Les magistrats se sont rassemblés contre le Seigneur et contre son oint". En hébreu le mot qui veut dire "oint", c'est le mot "Messie".

       Autrement dit, cette qualification de Jésus au centre de tout ce qui nous est dit de lui dans le nouveau Testament, il est le Christ, il est le Messie, tout cela veut dire qu'il est oint par le Père non pas d'une onction physique, comme si Dieu avait pris de l'huile dans sa main pour oindre le Christ, mais d'une onction spirituelle qui est le don de l'Esprit Saint. Ce don que Jésus a reçu au baptême et qu'il a ensuite par sa mort et sa résurrection répandu sur les disciples avec une plénitude toute particulière au jour de la Pentecôte.

       C'est justement la deuxième remarque que je voudrais faire au sujet de ce texte, c'est qu'après avoir adressé au Père cette prière que je viens de citer, les disciples réunis autour de Pierre et de Jean tandis qu'ils prient, sentent l'endroit sur lequel ils sont rassemblés, trembler. Il y a un tremblement de terre et ils furent alors remplis de l'Esprit Saint. On appelle parfois ce passage la petite Pentecôte, c'est comme une sorte de résurgence de ce qui s'est passé en grand le jour de la Pentecôte quand toutes les foules ont entendu les disciples parler en toutes les langues. Ici, d'une manière privée, plus simple et plus intime, c'est le même événement qui se passe. De nouveau les disciples sont remplis de l'Esprit Saint.

       Je veux en tirer une seule remarque. Nous concevons souvent le don de l'Esprit comme un événement unique qui s'est passé une fois pour toutes à la Pentecôte et qui se serait ainsi achevé. Précisément ce texte  nous montre qu'il n'en est rien. Le don de l'Esprit inaugurait certes, le jour de la Pentecôte encore que l'évangile de saint Jean nous montre que déjà avant cette fête, Jésus a soufflé sur ses disciples en leur disant : "Recevez l'Esprit Saint". Et le même évangile de Jean nous montre déjà que Jésus au moment de sa mort, livre l'Esprit Saint dans son dernier soupir et que de son côté transpercé coulent du sang et de l'eau, cette eau dont Jésus lui-même nous avait dit que ce serait l'Esprit qui coulerait de son côté.

       Par conséquent, nous sommes déjà induits à penser que le don de l'Esprit se produit d'une manière répétitive et non pas une seule fois. Déjà à sa mort, le Christ nous donne l'Esprit, déjà à sa résurrection, il souffle sur ses apôtres, à la Pentecôte d'une façon particulièrement extraordinaire, il se répand sur l'Église naissante, et il ne cesse de se répandre sur l'Église puisque chaque fois que les disciples se réunissent pour prier, l'Esprit Saint leur est donné. Il sera donné ensuite aux samaritains, il sera donné aux païens en la personne de Corneille, il sera donné au monde entier à la confirmation.

       L'Esprit Saint est donc le moteur de toute l'histoire de l'Église. La Pentecôte n'est pas simplement le cinquantième jour après Pâques, la Pentecôte c'est tous les jours, c'est chacun d'entre nous qui, depuis son baptême, est rempli de la présence de l'Esprit Saint et nous avons pour charge de répandre dans l'univers si nous lui sommes fidèles.

       AMEN

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public