AU FIL DES HOMELIES

Photos

MARC, DISCIPLE DE PIERRE

1 P 5, 5-14 ; Mc 16, 15-20

Samedi de la deuxième semaine de Pâques

(25 avril 2009)

Homélie du Frère Jean-Philippe REVEL

F

rères et sœurs, la figure de saint Marc est extrêmement sympathique. Nous avons quelques renseignements, peu nombreux, mais tout à fait significatifs dans le Nouveau Testament, à son sujet. 

Nous savons par les Actes des apôtres que c'est dans la maison de sa mère que se réunissait l'Église naissante puisqu'au moment où Pierre a été arrêté et relâché miraculeusement par un ange, c'est dans la maison de la mère de Marc que Pierre vient rejoindre l'Église en prière. Marc en effet était un jeune homme à l'époque de la Passion du Christ  et des débuts de l'Église. Il était le cousin de Barnabé, une figure tout à fait remarquable de la jeune Église, lévite de Chypre, qui était venu à Jérusalem pour rejoindre l'Église, ayant vendu tous ses biens, et c'est lui qui a reconnu l'Église d'Antioche, premier bourgeon important de l'Église de Jérusalem. 

       Étant cousin de Barnabé, cela nous explique que tout jeune encore, il est allé avec Paul et Barnabé en mission dans les régions païennes en commençant par l'île de Chypre. Ce que nous savons aussi par les Actes des apôtres, c'est qu'au cours de cette mission, Marc a été tellement effrayé par l'opposition des populations païennes ou juives, qu'il a eu peur et il a quitté Paul et Barnabé pour rentrer tout seul à Jérusalem. Voilà donc un jeune homme qui est comme nous, craintif, qui n'a pas un courage à soulever les montagnes et qui prend peur. Peut-être d'ailleurs est-ce une signature de saint Marc que ce petit verset qui est dans son évangile, dans le récit de l'arrestation du Christ, où il raconte qu'un jeune homme réveillé par le bruit des soldats venant arrêter Jésus, a résisté à son arrestation en s'enfuyant tout nu, laissant le drap dont il était enveloppé aux mains des soldats. C'est probablement, comme nous n'avons aucune raison d'attribuer cet événement à quelqu'un d'autre, et que cela ne joue pas un rôle primordial dans le récit de la Passion, on a pensé que c'était une manière de saint Marc de signer avec humilité son propre évangile. 

       Paul refusa désormais d'emmener Marc avec lui parce qu'il les avait laissé tomber, qu'il était trop peureux et qu'il manquait d'énergie. C'est la raison pour laquelle Barnabé quitta Paul lui aussi  pour continuer l'évangélisation avec son cousin. Nous ne connaissons pas tous les détails, nous savons seulement que Marc devint ensuite le disciple de Pierre, et dans le bref passage de la première épître de Pierre que nous avons entendu, Pierre dit : "Marc mon fils … " Par la suite, il semble que Marc se soit réconcilié avec Paul puisque dans plusieurs épîtres, Paul fait allusion à Marc d'une manière bienveillante. 

       Saint Marc avec l'âge, a acquis un peu plus de courage et il a participé à l'évangélisation tant de saint Pierre que de saint Paul dans les débuts de l'Église. C'est cela certainement qui l'a amené à écrire son évangile, qui peut-être d'ailleurs chronologiquement est le premier, le plus ancien. Un évangile plein d'énergie, d'ardeur, et nous pouvons attribuer à saint Marc ce que dit Pierre dans la lettre que je vous citais, où il disait : "Quand vous aurez un peu souffert, le Dieu de toute grâce qui vous a appelé à sa gloire éternelle vous rétablira lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables". Marc a médité cette force et cette fermeté inébranlable que seul Dieu peut nous donner. Il n'est pas interdit de penser qu'il était le disciple de Pierre, que Pierre a pu lui manifester que lui-même avait renié son Seigneur, mais qu'il avait été rencontré par lui après la résurrection, et qu'il était revenu à l'amitié, à l'intimité avec Jésus au point que Jésus l'a choisi pour être le chef de son Église : "Sois le pasteur de mon troupeau, sois le berger de mes brebis".

       C'est peut-être cette expérience de Pierre que celui-ci a partagé avec Marc et qui a permis à ce jeune homme craintif de devenir par la suite un évangéliste intrépide et le martyr que nous célébrons aujourd'hui. 

       AMEN 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public