AU FIL DES HOMELIES

Photos

D'APRÈS LES ÉCRITURES !

Ac 8, 26-39 ; Jn 21, 1-14

(16 avril 2009???)

Homélie du Frère Jean-Philippe REVEL

F

rères et sœurs, les textes que nous propose la liturgie aujourd'hui sont d'une extrême richesse. Je retiendrai trois points : le premier, c'est dans l'évangile. Cette apparition de Jésus aux onze nous est racontée aussi dans l'évangile de saint Jean. Mais l'intérêt très particulier du texte de saint Luc c'est l'affirmation insistante sur la réalité de la chair de Jésus. La chair de Jésus n'est pas une apparence, ce n'est pas ce qu'on appelle un corps astral, c'est une chair avec des muscles et des os. Nous ne devons pas imaginer la résurrection du Christ comme je ne sais quel remplacement de son corps par autre chose, comme si c'était une réincarnation. C'est le corps du Christ, celui qui est né de la vierge Marie, celui qui a vécu sur les routes de Palestine, celui qui est mort sur la croix, c'est ce corps-là qui est ressuscité, qui est vivant. C'est donc notre propre corps à nous aussi qui est appelé à la résurrection par la force, la puissance de la résurrection du Christ. Aucun texte n'est aussi fort et précis que celui-là sur la vérité du mystère de la chair ressuscitée du Christ. 

       Le deuxième point sur lequel je voudrais attirer votre attention, c'est que Jésus qui venait d'apparaître aux deux disciples d'Emmaüs et qui avait parlé avec sur le chemin sans qu'ils le reconnaissent, leur avait montré comment Moïse, c'est-à-dire, le Pentateuque, les prophètes et les psaumes et toutes les Écritures parlaient de lui. C'est la même chose qu'il va dire ici aux apôtres après leur avoir montré son corps : "Il faut que s'accomplisse tout ce qui est écrit de moi dans la Loi de Moïse, dans les prophètes et dans les psaumes". Et il ouvre l'intelligence des disciples à la compréhension des Écritures. 

       Là aussi, c'est quelque chose d'extrêmement important, le lien entre l'Ancien  Testament et sa réalisation dans le Nouveau Testament. Le Christ vient pour accomplir toute la Loi, tous les prophètes, pour accomplir l'Alliance de Dieu avec Abraham, pour accomplir cette Alliance que Dieu avait faite avec Abraham pour toutes les  nations de la terre. C'est cette universalité du message que Jésus manifeste à ses disciples, ouvrant leur cœur à la compréhension des Écritures. 

       Cette lecture de la Bible est une des grandes richesses de l'Église. Nous lisons l'Ancien Testament comme un préparation au Nouveau. Tous les détails de l'Ancien Testament, qu'il s'agisse d'événements, de personnes, de paroles, ces détails nous conduisent à la compréhension du message accompli en Jésus-Christ. De même que l'Ancien Testament est porteur d'une lumière progressive qui se révèle à nous pour nous conduire jusqu'au Christ, de même le Christ ne se comprend que comme la réalisation de cette longue pédagogie de Dieu depuis la création du monde à travers l'appel d'Abraham, la Loi donnée à Moïse, et les prophètes. Il faut que nous apprenions à lire l'Ancien Testament à la lumière du Nouveau pour que ceci soit la véritable pensée de Dieu. 

       Le troisième point se trouve dans les Actes des apôtres, après la guérison de l'impotent de la Belle Porte,. Les juifs se refusent à accueillir le Christ et pourtant Pierre leur dit de la part du Christ : "Je sais frères que c'est par ignorance que vous avez agi ainsi que vos chefs". Pierre propose encore une porte d'accès au mystère aux juifs qui viennent de faire crucifier Jésus, il leur dit : vous êtes ignorants, vous n'avez pas compris le mystère, vos chefs non plus, il s'agissait d'une imposture. Ouvrez votre cœur à la lumière, repentez-vous, convertissez-vous afin que vos péchés soient effacés. Ce n'est donc pas un rejet du peuple juif ou des chefs de ce peuple parce qu'ils ont mis Jésus à mort. C'est encore un appel à la conversion, une supplication adressée aux juifs et aux chefs du peuple pour qu'ils retournent leur cœur. Comme le dira saint Paul dans sa deuxième lettre aux Corinthiens : "Nous sommes envoyés par Dieu pour vous inviter à la réconciliation, nous sommes les ministres de la réconciliation"

       C'est cela que dit Pierre et c'est cela que nous devons vivre nous aussi tout au long de l'histoire  de l'Église. 

       AMEN

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public