AU FIL DES HOMELIES

Photos

LE NOM

Ac 3, 11-26 ; Lc 24, 35-48

(7 avril 1988)

Homélie du Frère Daniel BOURGEOIS 

Révélation du nom 

D

ans les deux textes de la liturgie de ce jour il est question du "nom" pour parler de Jésus et précisément pour parler de Jésus dans un contexte de résurrection. Vous savez que dans le monde sémitique le nom ne désigne pas simplement le souffle de voix par lequel on nomme quelque chose, le nom n'est pas simplement le relevé d'identité au sens où il serait consigné sur un fichier informatique, mais dans la Bible, le nom signifie d'abord la présence. Le nom renvoie à quelqu'un, mais en tant précisément que ce quelqu'un est nommable, c'est-à-dire accessible, connu, agissant. Et c'est de cette manière-là que Dieu s'était révélé à Moïse au buisson ardent. Moïse avait demandé : "Quel est ton nom ?" Et Dieu avait répondu : "Mon nom c'est : "Je suis qui Je suis", c'est-à-dire : "Je suis là, vraiment près de toi !" C'est le nom propre de Dieu, au cœur même d'Israël. La grande différence entre Israël et les autres peuples, c'est que le Dieu qu'il connaît est un Dieu qui Lui a donné la garantie de sa Présence au milieu de Lui.

       C'est pour cela que, dans toute la tradition biblique postérieure, l'installation d'un temple, le développement d'un culte, tout cela est pré-contenu dans la révélation du nom de Dieu à Moïse au désert. C'est dans la mesure où le peuple porte la certitude de cette présence de Dieu, de son nom, qu'il peut effectivement poser tous les actes cultuels, de liturgie, parce qu'il connaît Dieu et que Dieu est connu de Lui. D'une certaine manière on pourrait dire que le nom c'est l'identité de Dieu, en tant qu'Il est principe et but de communion de l'homme avec Lui.

       Vous comprenez pourquoi, dans les textes du nouveau testament et notamment dans ceux que nous venons d'entendre, pour parler de Jésus Ressuscité, c'est le nom qui revient spontanément sur la bouche des écrivains sacrés. Car Jésus Ressuscité est précisément le "nom". Il est le signe authentifiant définitivement la présence de Dieu au milieu de son peuple. Désormais, le nom même de Dieu c'est Jésus ressuscité. Et pour les disciples c'était simplement l'achèvement de la révélation du Sinaï. Le Christ, présent au milieu de son peuple, vivant au milieu de son peuple par la Résurrection, était le nouveau buisson ardent la nouvelle flamme dans le buisson ardent qui allait être l'Église.

       C'est pourquoi lorsque les disciples guérissent un infirme dans le Temple, ils disent : "C'est le mystère du nom !" C'est le mystère de la présence de Dieu agissant par son Fils Jésus Ressuscité. Et il semble bien que le mot "le nom" ait été un des premiers titres du Christ exalté dans la gloire. Toutefois, il y a quelque chose d'assez beau, c'est que le nom, le nom définitivement révélé est une chair, un corps.

       C'est le sens de l'apparition que nous lisons aujourd'hui. Jésus vient au milieu des disciples, Il leur dit : "Touchez-moi ! Voyez que je suis une chair, un corps et que je peux manger devant vous du poisson grillé !" C'est que désormais, Dieu s'est fait tellement accessible que son nom c'est "Jésus ressuscité dans la chair". Ce qui est apparemment pour nous la réalité la plus faible, la plus fragile, le corps voué à la mort, devient le principe même de la communion avec Dieu. Désormais, le nom de Dieu, c'est la chair du Christ vivant éternellement, ressuscité.

       Vous comprenez l'importance que cela peut avoir pour la manière dont, aujourd'hui, nous célébrons jour après jour l'eucharistie. Quand nous recevons le corps et le sang du Christ, c'est le nom de Dieu, la puissance de Dieu qui se communique pour que nous communiquions avec elle. Et ce nom n'est pas simplement quelque chose qui file sur nos lèvres comme un souffle. Ce nom c'est une chair qui prend chair dans notre chair pour nous faire corps du Christ.

       Aimons à reconnaître ce mystère du nom de Dieu parmi nous : Jésus Ressuscité, Jésus chair et sang, Jésus pain de vie et sang versé pour nous.

       AMEN


 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public