AU FIL DES HOMELIES

Photos

UN ESPACE NOUVEAU

Ac 3, 1-10; Lc 24, 13-35

Mercredi de la première semaine de Pâques – A

(27 avril 2011)

Homélie du Frère Daniel BOURGEOIS

La campagne vers Emmaüs

 

 

F

rères et sœurs, je voudrais souligner un aspect auquel on ne pense pas très souvent lorsqu’on relit cet évangile des disciples d’Emmaüs : c’est sa construction géographique et voyageuse. Il y a de très nombreuses notations qui sont données du point de vue spatial. Emmaüs est à soixante stades de Jérusalem, à plusieurs reprises dans le récit, on souligne que les disciples sont en marche et au moment même où le récit va trouver sa conclusion, on signale que Jésus fit semblant d’aller plus loin, et tout à la fin, on dit qu’il disparut de devant leurs yeux. Ce sont des notations de mouvement de déplacement, de rapport entre les personnages. C’est bien plus que ça.

Chez saint Luc, il y a d’abord l’évangile, le récit qu’il fait à Théophile pour raconter ce qu’a fait Jésus, et ensuite, il va y avoir les Actes. Le récit des disciples d’Emmaüs est un peu la charnière entre les deux. Pendant tout l’évangile, on a vu, certes, Jésus se déplacer, mais pour saint Luc tout le déplacement est concentré sur Jérusalem. Jésus monte à Jérusalem, il tourne son visage vers Jérusalem, et même il y a cette expression un peu bizarre : il durcit son visage ; c’est à Jérusalem que va s’accomplir la Pâque de Jésus et l’ouverture du salut pour l’humanité. Ensuite, il y a un paradoxe, les onze restent à Jérusalem ils ne bougent pas, tandis qu’un certain nombre de disciples s’en vont.

Ce qui est remarquable, c’est que Jésus est avec les disciples qui s’en vont. Comprenez, Jésus est déjà en fonction d’annonce universelle. C’est un des aspects très important du récit puisque Jésus accompagne en fait ce premier mouvement missionnaire de disciples qui s’en vont de Jérusalem, quels que soient d’ailleurs leurs motifs, ils sont désabusés, ils sont dépités, ils n’ont pas le moral, mais ils partent de Jérusalem, ils sont déjà sur ce chemin que Pierre prendra plus tard lorsqu’il ira à Césarée, lorsqu’il ira guérir Dorcas. Jésus prend le chemin de la mission. Le petit détail disant qu’il fit semblant d’aller plus loin est sans doute tout à fait significatif dans cette perspective car normalement, Jésus ne devrait pas s’arrêter, il devrait continuer. Et les disciples ne devraient pas non plus s’arrêter, ils devraient continuer le mystère de la mission qui commence.

Je crois qu’il est intéressant de voir qu’en réalité, on les appelle disciples d’Emmaüs, mais Emmaüs n’est qu’une étape, Emmaüs, c’est un symbole, le symbole de l’extension universelle du salut à partir de la Pâque du Christ et extension universelle qui est donnée par Jésus lui-même qui prend l’initiative de marcher, de prendre le chemin, et c’est la naissance de l’Église.

C’est pour cela que c’est si profond ce récit des disciples d’Emmaüs, nous sommes toujours focalisés par l’eucharistie, c’est la première messe, c’est l’explication de la Parole, oui, tout le monde le sait maintenant, mais c’est aussi l’épisode de la mission. C’est l’épisode dans lequel le Christ commence à conduire des disciples, qui normalement devraient rentrer chez eux pour s’arrêter, et en réalité, quand ils sont à l’auberge, ils sont obligés de revenir à Jérusalem. Et encore, je pense que dans la perspective de Luc, cet épisode est très important car les disciples seront là à Jérusalem pour le moment de la proclamation officielle de la mission. Ils seront là parce que « de Sion sortira la Loi, de Sion sortira la Parole ».

Frères et sœurs, il faut que cet évangile nous ouvre des perspectives concernant l’eucharistie. L’eucharistie ce n’est pas simplement le moment où l’on s’arrête, c’est le moment où Jésus nous dit d’aller plus loin. Et quand Jésus disparaît, il ne disparaît pas simplement de devant nos yeux, il ouvre un espace plus large pour que nous continuions à annoncer son salut et sa présence au milieu de ce monde.

 

AMEN

 

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public