AU FIL DES HOMELIES

Photos

VENEZ DÉJEUNER !

Ac 8, 26-39 ; Jn 21, 1-14

Vendredi de Pâques – B

(28 avril 2000)

Homélie du Frère Bernard MAITTE

I

l y eut un matin et Jésus se tint sur le rivage". Ce troisième récit d'apparition comme le dit saint Jean, est parmi les récits d'apparition que nous connaissons par ailleurs, du Christ ressuscité, dans les évangiles synoptiques, ce récit m'apparaît comme l'apparition la plus intime, la plus confidentielle. En effet, dans ce récit, rien de très extraordinaire, une apparition du Christ avec force et puissance, et une adhésion systématique te reconnue de la part des disciples, face au Christ ressuscité qui se montre tel qu'il est, et même parfois le prouve : "Voyez, c'est bien moi", comme l'atteste d'autres récits de la Résurrection.

Ici au contraire, peu de mots échangés, mais une atmosphère plutôt confidentielle, au petit matin, ce n'est pas le plein jour, ce n'est pas le soleil écrasant, c'est encore la douceur de l'aube qui se lève. Personne n'ose poser des questions, "car ils savaient bien que c'était Lui". Jésus lui en pose : "Avez-vous du pois­son?" puis il affirme : "Jetez les filets à droite". Le Seigneur a préparé un repas sur le bord du rivage, lorsque les disciples arrivent ils trouvent un peu de pain et du poisson. Jésus demande aux disciples de rapporter leurs poissons, et lui-même en a déjà pré­paré. Les disciples semblent prendre le temps avant de venir manger, de compter les poissons, puisqu'on nous dit qu'il y en avait cent cinquante trois. Comme tous les pêcheurs, ils doivent ramener leurs filets, les ouvrir, trier les poissons, tout cela sans beaucoup de commentaires, avant d'entendre Jésus qui leur dit : "Venez déjeuner, mes petits enfants". C'est ainsi aussi qu'il interpelle les apôtres.

Tout cela nous montre un aspect particulier de la Résurrection. La première lecture qu'on pourrait en faire, est celle de l'Église elle-même : sur cette barque qu'est l'Église, avec tous les apôtres, les uns et les autres, pas seulement Pierre étant très démunis, situa­tion évoquée par la nudité de Pierre. Démunis aussi parce qu'ils pêchent dans la nuit. Effectivement, c'est le moment propice pour pêcher avec les techniques de l'époque. En fait, ils ne prennent rien. Cela évoque bien le fait que l'Église ne peut agir sans la grâce de la Parole de Dieu. "Avez-vous du poisson ? - Jetez le filet à droite, mes petits enfants". Sans cette conni­vence, sans cette amitié avec le Christ ressuscité, rien ne peut se faire avec uniquement nos pauvres moyens humains. Il faut que le Christ soit là, même s'Il est sur le bord du rivage, un peu comme à distance.

Et ce qui est vrai pour l'Église est vrai aussi pour nous : "Il y eut un matin, Jésus se tint sur le bord du rivage". Le Seigneur est aussi au bord de nos riva­ges, aux rivages de nos vies. Il est vrai que souvent, nous avons l'amère impression de trimer pour rien, et dans la nuit. Laissés à nous-mêmes, nous trimons effectivement pour rien. Mais avec la Parole douce du Seigneur : "Mon petit enfant", avec cette parole de foi et de confiance : "Jette le filet à droite", dans la nuit de nos péchés, dans la nuit de la foi de nos vies, dans nos ténèbres, nous ramenons malgré tout ce poisson grâce à cette confiance et à cette amitié du Seigneur Jésus. Au-delà de nos espérances, la grâce nous dé­passant toujours, cent cinquante trois, la totalité de ce qui pouvait exister comme sortes de poissons dans le lac de Galilée, au-delà de toute abondance et de toute fécondité qui ne nous appartiendront jamais, le Sei­gneur nous propose simplement le repas, la réjouis­sance simple et manifeste, telle qu'elle se vit pour nous aujourd'hui dans cette Eucharistie. Mais aussi au-delà de ce rivage, Il nous propose le repos, ce re­pos que nous vivrons dans la Pâque des baptisés, no­tre mort et aussi dans cette Pâque des baptisés qui est au jour le jour de passer avec le Seigneur dans la foi et la confiance, de la mort à la vie. "Venez déjeuner". Et rompant le pain et donnant du poisson, il nourrit en vérité celui qu'Il aime et qu'Il a appelé "Mon petit enfant"...

 

AMEN


 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public