AU FIL DES HOMELIES

Photos

OSER SE JETER A L'EAU !

Ac 8, 26-39 ; Jn 21, 1-14

Vendredi de la première semaine de Pâques – A

(28 mars 2008)

Homélie du Frère Christophe LEBLANC

 

I

l y a une attitude similaire entre les deux pèlerins d'Emmaüs, récit qui se trouve dans l'évangile selon saint Luc et l'attitude des disciples et plus précisément de Pierre: "Je vais pêcher". Autrement dit, cette belle histoire est finie. J'ai vu Jésus ressuscité, j'ai envie de dire : à quoi cela me sert. Moi, Pierre, qui ai accompagné Jésus pendant autant d'années, à quoi cela me sert maintenant, de savoir que le Christ est ressuscité. N'oubliez pas le dernier dimanche de carême au cours duquel nous avons entendu le récit de la résurrection de Lazare, et la réponse de la sœur de Lazare qui dit : "Oui, je sais qu'un jour, mon frère ressuscitera".

Il y a là aussi une attitude similaire entre ce savoir qui devient une foi chez la sœur de Lazare et chez Pierre. Est-ce que la manifestation du Christ ressuscité auprès des apôtres et des disciples se résumerait à ceci : "N'ayez pas peur. Nous sommes tous soumis à la mort, mais vous allez voir ce que vous allez voir, j'ai vaincu la mort, et vous, n'ayez plus peur".

Je crois que ce récit nous introduit à une autre dimension, une autre signification du mystère de la résurrection du Christ. Le Christ n'est pas ressuscité uniquement pour que nous ayons moins peur au moment de la mort. Je crois que dans ce récit, il nous est dit deux choses (j'anticiperai un petit peu sur la suite de ce que nous avons entendu mais ce n'est pas grave), la première chose, c'est que la résurrection du Christ touche le cosmos et l'univers tout entier. Ce n'est pas uniquement pour nous dire : toi aussi tu seras promis à la résurrection n'aie pas peur. Dans cette scène, nous trouvons la mer, la terre, les poissons, le seul repas dont il est fait mention, repas préparé par le Christ, et vous savez qu'il a aussi préparé une boisson à Cana un peu plus tôt dans l'évangile selon saint Jean, et cette scène et le Christ au bord de la plage c'est vraiment pour dire à ses apôtres : attention je ne suis pas revenu uniquement pour que vous ayez moins peur, mais je suis ressuscité parce que ma résurrection touche le cosmos et en quelque sorte, vous êtes les témoins non seulement de ma résurrection, mais d'une nouvelle création. C'est toute la création qui renaît à partir de la mort et de la résurrection du Christ. Cette nouvelle création, nous pourrions l'opposer à cette création détruite, abîmée au moment de la mort du Christ, les étoiles qui tombent, la terre qui s'entrouvre, c'est la fin du monde. Et dans ce petit matin, c'est une nouvelle création qui surgit par la résurrection du Christ.

La résurrection du Christ ne touche pas uniquement la renaissance de ce monde lavé de son péché comme l'homme, car le monde et l'homme sont étroitement liés dans le plan divin. C'est là aussi l'attitude de l'homme qui est bouleversé. Nous sommes habitués, c'est vrai à ce fameux saint Pierre qui ne peut pas s'empêcher de se précipiter partout, mais là aussi, la première chose qu'il fait, il met son vêtement et il se jette à l'eau.

Frères et sœurs, là encore, la résurrection ce n'est pas uniquement d'avoir moins peur de la mort, c'est vraiment avoir confiance et se jeter à l'eau. C'est ce que saint Pierre va faire avant même d'avoir été pardonné par le Christ dans le passage qui suit cet évangile.

Les fêtes étaient très belles, la vigile pascale toujours aussi superbe, le feu réussi, mais frères et sœurs, que reste-t-il de la fête de Pâques dans notre cœur ? Est-ce que nous avons décidé de repartir à la pêche, autrement dit, de retrouver nos vieilles habitudes et le monde usé, ou est-ce que nous sommes capables de jeter un regard neuf sur ce monde, transfigurés par la résurrection du Christ et surtout, sommes-nous capables de nous jeter à l'eau ?

 

 

AMEN

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public