AU FIL DES HOMELIES

LE PÈRE PLUS GRAND QUE JÉSUS ?

Rm 14, 7-9 ; Jn 14, 22-31b

Samedi de la quatrième semaine de Pâques – A

(21 mai 2011)

Homélie du Frère Jean-Philippe REVEL

Chanteuges : La Trinité

F

rères et sœurs, Jésus nous dit dans l'évangile aujourd'hui : "La parole que je vous donne n'est pas la mienne mais c'est la Parole du Père". Et un peu plus loin, il va dire : "Si vous m'aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais au Père car le Père est plus grand que moi". Voilà des versets qui ont fait couler beaucoup d'encre dans l'histoire de l'Église parce qu'ils se prêtent à des interprétations différentes.

"La parole que je vous annonce n'est pas mienne, c'est la Parole de celui qui m'a envoyé". Autrement dit, toutes les paroles du Christ sont commandées par le Père. C'est le Père qui met en quelque sorte les paroles dans la bouche du Christ, et il n'est qu'un répétiteur de cette Parole du Père. "Si vous m'aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais au Père car le Père est plus grand que moi", là c'est d'une manière décisive le verset dont s'emparent les disciples d'Arius : vous le voyez, Jésus lui-même le dit, "le Père est plus grand que moi". Pour les ariens, le Christ n'est pas Dieu au même titre que le Père, il est simplement un Dieu subordonné.

Nous voilà en pleine déroute et l'Église a failli succomber sous l'arianisme pendant le quatrième siècle. Une première réponse a été donnée dans l'Église unie contre Arius : "Le Père est plus grand que moi", Jésus parle nous dit saint Athanase et d'autres Pères encore, le Christ nous parle comme homme. Le Christ est à la fois Dieu et homme, comme Dieu il est l'égal du Père, mais comme homme, il est une créature et par conséquent, le Père est plus grand que lui. Cette question est donc résolue et la foi sauvée puisque ce verset ne veut pas dire que le Christ est inférieur au Père, mais simplement qu'il a pris une nature humaine dans laquelle, bien entendu, il est inférieur.

Là-dessus, saint Hilaire en Occident, saint Basile en Orient, ont eu une illumination qui leur a permis d'aller plus loin dans l'interprétation de cette parole. En effet, un certain nombre d'évêques d'Orient, sans tomber dans l'arianisme, étaient tout de même inquiets, si l'on insistait tellement sur l'identité de nature entre le Père et le Fils, que leur distinction de personnes risquait d'être escamotée. Ce que saint Basile a dit, et de la même manière, saint Hilaire, c'est que le Christ n'est pas inférieur au Père mais si le Père est plus grand que lui, le Père est plus grand que le Fils non pas parce qu'il aurait une nature divine supérieure, mais parce qu'il est la source d'où jaillit le Fils et que même si le Fils est égal au Père, il naît du Père, il est engendré par le Père, il découle en quelque sorte du Père. Il ne s'agit donc pas d'une supériorité du Père par ce qu'il est, mais d'une supériorité par l'ordre dans lequel se produit les processions des personnes divines. Le Père est la source de toute la divinité, et précisément, il est la source de tout ce qu'est le Fils, mais il donne au Fils tout ce qu'il est, lui le Père, et ainsi le Fils est l'égal du Père tout en jaillissant lui-même et tout en étant donné par le Père.

Dans la même page d'évangile, nous avons entendu aussi que "le Père enverra en mon nom l'Esprit et il vous rappellera tout ce que je vous ai dit". Ici encore, l'Esprit n'est pas un révélateur nouveau, ce qu'il nous fait pénétrer, c'est la Parole même du Christ mais il nous conduit jusqu'au cœur de cette Parole, il nous la fait savourer dans le fond de notre cœur. Par conséquent, la Parole vient du Père, tout jaillit du Père, mais cette Parole c'est le Fils qui nous la donne, et l'Esprit vient consolider ce don, vient nous faire comprendre l'unité du Fils et de l'Esprit.

Que ces paroles du Christ nous invitent à entrer plus avant dans le mystère de la Trinité, ce mystère de trois personnes distinctes et qui s'engendrent mutuellement, mais trois personnes qui sont de même nature, parfaitement égales, susceptibles d'un amour qui va d'un Dieu parfait à un Dieu parfait, et qui revient en remplissant de cet amour l'univers tout entier.

 

AMEN

 

 

 

 
Copyright © 2018 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public