AU FIL DES HOMELIES

Photos

 QUI NOUS SÉPARERA DE L'AMOUR DU CHRIST ?

Rm 8, 31-39 ; Jn 12, 44-50

(15 mai 1992)

Homélie du Frère Michel MORIN

Crépy-en-Valois : Saint Paul

L

 

'apôtre Paul nomme quelques-unes des ténèbres qu'il a traversées pendant sa vie d'apôtre, "la tribulation, l'angoisse, la persécution, la faim, la nudité, les périls, le glaive." Mais ce ne sont pas ces quelques souvenirs, même importants, qui sont intéressants pour nous, c'est la conclusion qu'il en tire lui-même : "Rien ne peut nous séparer de l'amour du Christ !" Et il ajoute, "dans tout cela, nous sommes les grands vainqueurs en Celui qui nous a aimés."

En affirmant cela l'apôtre Paul a compris que sa vie était saisie dans la lumière de la Résurrection du Christ et que, à travers ces événements, s'accomplissait en lui cette parole de Jésus rapportée dans l'évangile de saint Jean : "Je suis la lumière venue dans le monde. Quiconque croit en Moi ne demeure pas dans les ténèbres !" Dans sa vie, chaque homme traverse aussi ces moments de ténèbres sous quelque forme que ce soit, maladie, tribulation, angoisse, solitude, accusations, etc ... Et aux yeux humains, nous ne sommes pas plus que d'autres vainqueurs dans ces événements-là. Cependant, nous pouvons les vivre non pas comme des vaincus mais comme des vainqueurs. A condition que nous comprenions que ce ne sont pas ces souffrances-là qui nous sauvent mais l'accueil, dans ces moments de ténèbres, de l'amour de Dieu pour nous qui est lumière justement.

"Qui nous séparera de l'amour du Christ ?" C'est une question, c'est une confession de foi, c'est cette certitude absolue de Paul que l'amour de Dieu est toujours plus grand et que le Christ se manifeste comme vainqueur et Ressuscité là même où nous nous faisons l'expérience de la perdition et des ténèbres.

Que ces quelques paroles que les commentateurs appellent "une hymne à l'amour de Dieu" soient vraiment dans notre vie cette lumière qui nous éclaire, cet amour qui nous construit, cette foi qui nous ressuscite avec le Christ. C'est certain, dans toute souffrance il y a un lieu privilégié pour connaître ou en tout cas pressentir, comme le dit l'apôtre, tout ce qui est la profondeur de l'amour de Dieu pour nous. "Qui peut nous séparer de cet amour du Christ ?" Ressuscités avec lui, nous en sommes vainqueurs.

 

AMEN

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public