AU FIL DES HOMELIES

Photos

 L'ENGAGEMENT DE DIEU

Rm 8, 31-39 ; Jn 14, 1-6

(11 mai 2001)

Homélie du Frère Jean-François NOEL

Colonne Trajane : armée romaine

L

 

es textes que nous lisons en ce moment sont une sorte d'engagement de Dieu vis-à-vis de nous : "La tribulation, l'angoisse, la persécution, la faim, la nudité, le glaive et les périls", tout cela, nous les connaîtront, d'une manière ou d'une autre. Dieu ne s'engage pas à ce que nous soyons épargnés, mais Dieu s'engage à ce que ces persécutions, tous ces évènements qui apparemment s'opposent à notre vie soient traversés par la Vie. Le point final n'est pas la mort, mais il est la Vie que Dieu propose et qu'Il sème dans le champ même de la mort.

En entendant ce texte, c'est comme si nous entendions Dieu se parler à Lui-même, ou plus exactement, quand le Père parle au Fils et qu'Il dit au Fils l'engagement qu'Il prend auprès des hommes. Nous sommes comme pris à témoin, auditeurs de cet engagement. Nous ne pouvons pas d'ailleurs le prouver, ni l'éprouver car nous sommes nous-mêmes en attente de victoire, nous n'éprouvons pas pour l'instant cette invincibilité que Dieu propose, cette immortalité que Dieu sème dans nos cœurs. Nous sommes simplement comme affamés de cette victoire et nous avons à l'attendre, de l'appeler, de la supplier, de la croire, de la prier. Nous avons besoin que Dieu fasse cette confidence à travers la lettre de Paul aux Romains, que Dieu nous fasse entendre enfin ce que le Père et le Fils ne cessaient depuis l'éternité de se dire l'un à l'autre, que rien ne séparera de l'amour, que cet amour qui unit le Père et le Fils englobera dans une même danse tous les hommes et toute l'humanité.

Ces textes sont comme une visite du ciel, une visite du cœur du Père. Ce n'est pas tellement un programme humain, sinon il y aurait comme une sorte d'injustice à attendre sans arrêt que cette victoire se manifeste. Nous sommes dans un temps où elle n'est pas totalement visible ni lisible, elle ne l'est que symboliquement, elle ne l'est que dans l'empreinte que nous donnons à cette Parole de Dieu dans la foi que nous lui proposons qui est le réceptacle de la confiance que nous Lui faisons.

Dans ce temps pascal, nous sommes comme en avance sur l'humanité que nous représentons, en croyant comme avant les autres que l'éternité nous est promise et que la victoire nous est acquise.

 

AMEN

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public