AU FIL DES HOMELIES

Photos

L'ESPRIT SAINT NOUS REND SEMBLABLES AU FILS

Ep 2, 13-22 ; Jn 14, 15-21

Lundi de la septième semaine de Pâques – B

(13 mai 1991)

Homélie du Frère Jean-Philippe REVEL

 

L

es textes de ce jour nous invitent à méditer sur l'unité, le mystère de notre unité les uns avec les autres et notre unité avec Dieu qui est la source de ce qui nous unit les avec les autres : "Qu'ils soient un comme nous sommes un, Toi, Père, Moi en Toi et Moi en eux, qu'ils soient parfaitement un !" Et comme en écho, Paul dit : "Vous tous qui étiez loin, vous êtes devenus proches. Des deux peuples, le Christ n'en a fait qu'un, supprimant la barrière de la haine qui nous séparait, nous réconciliant avec Dieu, tous deux en un seul corps ! Ceux qui étaient loin (entendez les païens), comme ceux qui étaient proches (entendez le peuple élu, le peuple juif), proclamant la paix pour que tous, rassemblés en un seul Esprit, aient accès jusqu'au Père !"

Cette unité est le fruit de l'amour qui vient du cœur de Dieu. Et cet amour c'est le Christ qui nous l'a manifesté. "Qu'ils sachent que Je les ai aimés, comme Tu M'as aimé" dit le Christ dans sa prière sacerdotale. L'amour du Père répandu dans le cœur du Christ, le Christ nous l'a donné. Il nous a aimés. "Afin que l'amour dont Tu M'as aimé soit en eux et Moi aussi en eux". Cette communication d'amour du Père au Fils répandu jusqu'à nous c'est précisément l'Esprit qui est cet amour du Père et du Fils et qui nous est donné. "L'amour a été répandu dans nos cœurs par l'Esprit saint qui nous a été donné !" dit saint Paul dans l'épître aux Romains. Ainsi donc cet amour nous ras­semble et nous unit à Dieu.

Et dans le texte de l'évangile "afin que le monde reconnaisse que Tu M'as envoyé et que Je les ai aimés comme Tu M'as aimé" a d'autres traductions: "afin que le monde reconnaissance que Tu M'as en­voyé et que Tu les as aimés comme Tu M'as aimé !" De toute façon, l'amour que le Christ a pour nous, l'amour que le Père a pour nous ne font qu'un. Mais dans cette deuxième traduction, c'est le Père qui nous aime de l'amour qu'Il a pour le Fils. Il y a sur ce thème un magnifique texte de saint Irénée : "Le Christ s'est fait homme, se rendant semblable à nous et nous ren­dant semblables à Lui, afin que, par notre ressem­blance avec Lui, le Père voit en nous la similitude du Fils et que nous devenions précieux à ses yeux ".

Le Père voit en nous la ressemblance du Fils, cet amour infini, immense qui jaillit du cœur du Père pour son Fils, de toute éternité, cet amour se reconnaît en nous parce que nous sommes les frères du Fils, nous sommes semblables au Fils. Par son Esprit, le Fils nous a façonnés à sa similitude et ainsi nous de­venons précieux aux yeux du Père. En nous, le Père reconnaît les traits du visage de son Fils et Il est émerveillé d'amour en nous voyant et Il nous prend et nous étreint comme de toute éternité Il étreint le Fils dans cet immense amour qui est toute la vie de Dieu.

Par l'Esprit saint se façonne en nous cette si­militude du Fils qui nous rend précieux aux yeux du Père. Le Père nous a créés, mais non comme des créatures lointaines, Il nous a créés à l'image du Fils pour que nous puissions entrer dans cet échange d'amour qui est au cœur de la Trinité et participer à cette fête d'amour qui est celle de Dieu. Voilà pour­quoi Dieu nous a créés et voilà pourquoi le Fils s'est fait homme semblable à nous et voilà pourquoi le Fils nous donne son Esprit. Pour nous rendre semblables à Lui pour que, comme le dit encore saint Irénée, "en­lacés à l'Esprit nous puissions nous élever et nous élancer jusqu'au Père." L'Esprit vient nous épouser de l'intérieur, nous remplir de sa présence, nous enla­cer de son amour pour nous entraîner avec Lui et nous conduire à cette plénitude d'amour qui est celle du Père regardant le Fils et qui, en nous regardant, nous voit semblables au Fils et nous aime de ce même amour.

Laissons-nous prendre par l'Esprit. Laissons-nous enlacer par l'Esprit. Laissons-nous façonner par l'Esprit Saint. Que l'Esprit puisse demeurer en nous, nous transformer à l'image du Fils, nous rendre pré­cieux aux yeux du Père, nous conduire jusqu'à cette fête d'amour qui est celle du Père, du Fils et de l'Es­prit. C'est le mystère de notre vie chrétienne, c'est le dessein de Dieu sur l'Église, c'est le dessein de Dieu créant l'humanité, c'est la volonté de Dieu sur chacun d'entre nous, c'est le rêve de Dieu qui nous aime de nous conduire jusque-là. Laissons-nous guider par cet amour, laissons-nous conduire par cet Esprit-Saint. Que nous puissions ainsi parvenir a la plénitude que Dieu a voulue pour nous.

 

 

AMEN

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public