AU FIL DES HOMELIES

Photos

 UNE LETTRE ÉCRITE PAR L'ESPRIT

2 Co 3, 3-18 ; Jn 14, 22-31

Mardi de la septième semaine de Pâques

(10 mai 2005)

Homélie du Frère Bernard MAITTE

Mystra : évangéliaire

V

ous êtes manifestement une lettre du Christ remise à nos soins écrite non avec de l'encre, mais avec l'Esprit du Dieu vivant". Frères et sœurs, les images qu'emploie saint Paul dans ses épîtres ne sont pas très nombreuses, et on peut penser qu'elles ne sont pas aussi riches que d'autres images analogiques que nous trouvons par ailleurs dans l'Écriture. Il emploiera volontiers l'image du corps pour parler de l'Église, l'image de la course pour dire la tension de vie chrétienne dans notre existence. Et parmi les rares images employées par saint Paul, il y a celle qu'il emploie pour la communauté de Corinthe. La deuxième épître témoigne et manifeste tous les aléas du ministère apostolique, les bouleversements, parfois les disputes, voire une certaine confusion dans cette communauté remuante de Corinthe qui a tendance à vivre plutôt la dissension que la communion.

Saint Paul qui n'a pas froid aux yeux leur fait des reproches. Il parle de la tristesse que ses paroles ont pu apporter à la communauté de Corinthe. Dans ce passage, Paul s'exprime d'une manière remarquable sur ce qui les unit vraiment. Ce qui les unit, ce n'est pas que Paul ait annoncé l'évangile à la ville de Corinthe, qu'il ait fondé cette communauté, ce qui les unit, ce n'est pas qu'il ait un droit vis-à-vis d'eux, voire même un pouvoir, et que s'il devait éventuellement se glorifier, ou se recommander, il pourrait demander quelques lettres de mission authentifiant son ministère. Il dit, et il affirme que la seule manière de rendre de ce qui l'unit à sa communauté, c'est le fait que la communauté elle-même est sa propre lettre de recommandation. Sa communauté est sa propre lettre de justification. Ainsi, il dit qu'il a reçu sa communauté de Corinthe comme une lettre venant de Dieu. Peut-être que pour nous, que cela a moins de poids à l'heure des communications plus faciles, via les ondes, via le net. C'est sûr que si saint Paul disait : j'ai reçu un coup de fil de la part de Dieu, vous êtes mon coup de fil ou mon mail, cela n'aurait pas le même poids. Dans une civilisation où l'on écrit et où l'on transmet, où l'écriture a une importance, car il faut que la plupart des écrits des Pères de l'Église sont également des lettres. Ce n'est pas un petit mot griffonné sur un carton d'invitation, une lettre peut devenir une épître lue dans l'Église. Ainsi, dire que la communauté est une lettre venant de Dieu, remise par le Seigneur à saint Paul, et il dit : je dois en prendre soin, la seule authentification de cela, c'est que désormais, lui-même en lisant cette lettre, lit dans le cœur des corinthiens et dans leur vie, le travail et la puissance de l'Esprit.

"Vous êtes une lettre de Dieu écrite non avec de l'encre, mais avec l'Esprit". Aujourd'hui, au-delà de l'attitude que n'importe quel pasteur pourrait éprouver à l'égard de sa communauté, c'est surtout une belle image qu'il nous faudrait reprendre. La communauté chrétienne est un don de Dieu, elle est un message, elle est comme une lettre venant du Seigneur. Ce n'est pas quelques-uns qui décident de ce qui doit être écrit dans cette lettre, mais éventuellement, les quelques-uns ou les ministres sont simplement appelés à discerner ce travail et cette écriture de Dieu dans le cœur de chacune de nos communautés comme dans chacune de nos existences. C'est aussi pour chaque chrétien faisant partie de la communauté, une exigence pour se laisser comme le scribe qui va prendre sa plume et écrire sur une tablette le message qu'il doit transcrire, se laisser comme ces tablettes, graver, écrire par le feu de l'Esprit Saint, afin qu'aujourd'hui encore, nos communautés chrétiennes soient des lettres venant de Dieu, écrites non pas avec de l'encre, mais avec l'Esprit du Seigneur, pour que ce message soit annoncé à tous.

 

AMEN

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public