AU FIL DES HOMELIES

Photos

LE RÔLE DE L'ESPRIT

2 Co 3, 3-18 ; Jn 14, 22-31 b

Mardi de la septième semaine de Pâques – C

(22 mai 2007)

Homélie du Frère Jean-Philippe REVEL

 

F

rères et sœurs, les textes que nous avons entendu posent à notre réflexion un certain nombre de problèmes. Tout d'abord, la question même de l'apôtre Jude : "Pourquoi Seigneur dois-tu te manifester à nous (entendez les disciples), et non pas au monde ?" Question difficile. La manifestation du Christ est-elle un privilège réservé aux seuls disciples ? La réponse de Jésus comme souvent, ouvre le problème sur une dimension nouvelle. Ce n'est pas un privilège réservé aux disciples que la manifestation de Jésus, mais Jésus se manifeste à ceux qu'il aime : "Si quelqu'un m'aime il gardera ma Parole, mon Père l'aimera, nous viendrons à lui et nous ferons chez lui notre demeure". Parce que nous ouvrons notre cœur par l'amour à la venue du Christ, alors, Il peut se manifester à nous. Mais si les disciples n'ouvrent pas leur cœur par l'amour, ce n'est pas parce qu'ils sont disciples qu'ils auront le privilège de recevoir la manifestation du Christ. Et si le monde que Jésus est venu sauver, "Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde non pour le condamner mais pour que la monde soit sauvé par lui", si le monde ouvre son cœur par l'amour au Christ, lui aussi recevra la manifestation du Christ.

Deuxième problème : "Nous viendrons à lui et nous ferons chez lui notre demeure", mais alors, quel est donc le rôle de l'Esprit Saint ? Aussitôt après, Jésus dit : "le Paraclet que le Père enverra en mon nom vous enseignera tout". Voilà donc que pour que le Christ et le Père viennent se manifester aux disciples, il faut que le disciple ouvre son cœur par l'amour et l'agent de cette venue dans le cœur du disciple qui aime, l'agent c'est l'Esprit. L'Esprit est celui qui prépare notre cœur, qui répand dans notre cœur cette charité, cet amour qui nous ouvre à la venue de Dieu et ainsi, le Père et le Fils peuvent établir leur demeure dans notre cœur si l'Esprit nous a d'abord transformés. Quel est le rôle de l'Esprit dans cette préparation de notre cœur ? "Il vous enseignera tout, Il vous rappellera tout ce que j'ai dit, Il vous conduira à la vérité tout entière". L'Esprit est celui qui, au fond de notre cœur nous fait découvrir le sens des paroles du Christ : "Il vous rappellera tout ce que je vous ai dit". L'Esprit ne nous apporte pas des vérités nouvelles, Il nous fait entrer dans la profondeur de la vérité de la Parole du Christ. C'est lui qui nous enseigne la vérité tout entière.

Jésus nous l'a dit dans un autre passage de l'évangile : "Celui qui garde ma Parole entrera dans la vérité, et la vérité vous rendra libres". La vérité du Christ, ce n'est pas une série de dogmes, d'enseignements. La vérité selon Dieu ce n'est pas une démonstration rationnelle, scientifique, mais c'est la réalité de Dieu, du monde, de l'univers, de toutes choses. La réalité, c'est la présence illuminante de Dieu au cœur du monde, au cœur de notre cœur. Et si l'Esprit nous conduit à la vérité tout entière, si l'Esprit nous enseigne tout, s'Il nous fait comprendre en nous les rappelant, les paroles mêmes du Christ, c'est parce qu'il nous établit dans cette découverte de la profondeur du réel. Ce qui est réel, ce n'est pas seulement ce qui se voit, ce qui se touche, ce qui se démontre, ce qui est réel, c'est la présence vivifiante de Dieu au cœur de toutes choses. Découvrir la présence de Dieu dans la création, dans notre prochain, dans chaque être qui nous entoure, dans notre propre cœur, voilà le rôle de l'Esprit : nous faire découvrir la vérité. La vérité c'est la réalité la plus profonde au cœur de toutes choses, c'est le rayonnement de la lumière de Dieu. Cette vérité dans laquelle nous introduit l'Esprit Saint, elle nous libère, comme Jésus l'a dit : "Si vous gardez ma parole, ma parole vous conduira à la vérité, et la vérité vous rendra libres". Dans le passage de l'épître aux Corinthiens que nous lisions : "Nous sommes ministres non de la lettre mais de l'Esprit, si vous écoutez l'Esprit, Il vous rendra libres, car là où est l'Esprit là est la liberté".

Quelle est cette liberté que nous donne la vérité ? Ce n'est pas une liberté qui serait découverte au terme d'une série de raisonnements ou de démonstrations, encore une fois, cette vérité c'est la présence illuminante de Dieu au cœur de toutes choses. Et si nous découvrons Dieu au cœur de toutes choses, au coeur de notre propre cœur, au cœur du cœur de nos frères, au cœur de l'univers, alors nous sommes vraiment libres parce que nous ne sommes plus tiraillés par nos instincts, par nos passions, par nos désirs, mais nous sommes illuminés par cette présence divine au cœur de toutes choses et nous voyons dans toutes les réalités de ce monde, et nous voyons dans chacun de nos frères la présence de Dieu et cette présence nous rend libres parce que nous n'obéissons pas à des besoins ou à des sentiments ou à des désirs, nous obéissons à l'évidence de la présence de Dieu.

Au lieu de regarder nos frères à partir de nos besoins et de nos désirs, nous les regardons à partir de la présence de Dieu dans leur cœur, et alors, nous voyons vraiment la vérité de chacun de nos frères, la vérité de chaque chose de ce monde, et ceci nous libère parce que nous ne sommes plus les esclaves de nos passions et de nos désirs, mais nous nous conformons à cette évidence de la présence de Dieu en toutes choses.

Frères et sœurs, que l'Esprit Saint nous conduise à la vérité tout entière, à la liberté, qu'il nous délivre de toutes les chaînes et de tous les esclavages, pour que nous soyons conduits uniquement par cette lumière de Dieu, par cette évidence de la présence de Dieu en chaque chose et en chacun d'entre nous.

 

 

AMEN

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public