AU FIL DES HOMELIES

Photos

L'ESPRIT NOUS DIVINISE

2 Co 3, 3-18 ; Jn 16, 5-11

Mardi de la septième semaine de Pâques – A

(7 juin 2011)

Homélie du Frère Jean-Philippe REVEL

Présence invisible et agissante

I

l vous est bon que je m'en aille, car si je m'en vais, je vous enverrai le Paraclet ". Ces paroles de Jésus marquent le passage de deux états de notre relation avec Dieu. Il y a d'abord l'Incarnation de Dieu qui s'est fait homme parmi les hommes, qui s'est fait semblable à nous, Jésus qui s'est humilié jusqu'à mort et la mort sur la croix.

C'est à cette relation avec Jésus, avec la présence humaine de Dieu que Jésus fait allusion quand il dit : j'étais avec vous. Pendant tout le temps de sa vie terrestre, Jésus a été avec les hommes, avec les disciples, il a révélé le visage du Père à travers le visage qui était le sien. Il nous a fait connaître le Père vers lequel il veut nous conduire. Mais ce régime de notre relation avec Dieu, avec le Christ n'a qu'un temps. Au bout de quelques années, Jésus mort sur la croix est ressuscité dans un monde nouveau et sur terre, nous n'avons plus le privilège de voir, de toucher de nos mains ce Jésus qui est le Fils de Dieu devenu homme.

Est-ce à dire que nous sommes privés de la présence de Dieu ? il s'agit plutôt d'un changement dans la modalité de cette présence. Dieu qui en Jésus-Christ a vécu près de nous, à côté de nous, en face de nous, dialoguant avec nous, se laissant toucher et voir par les hommes. Jésus nous quitte mais pour nous donner l'Esprit, car l'Esprit va réaliser sa mission qui est de nous faire découvrir le sens profond de la vie de Jésus parmi nous. Cette vie que les disciples ont eu la chance de pouvoir toucher de leurs mains, cette vie est remplacée par un régime nouveau plus profond encore car l'Esprit transforme notre être profond. L'Esprit vient pour diviniser chacun d'entre nous, l'Esprit vient pour fonder l'Église qui est le Corps du Christ, ce Corps du Christ qui est fait par les membres que nous sommes.

Autrement dit, à un temps pendant lequel les disciples étaient à côté de Jésus, les disciples parlaient avec Jésus, succède un temps nouveau dans lequel les disciples sont eux-mêmes parole de Jésus. Nous sommes les membres de son Corps, la présence de Dieu dans le monde. Nous sommes la présence de Dieu auprès de nos frères. Nous sommes donc ceux qui continuent l'Incarnation, non pas en profitant d'un contact encore extérieur avec le Christ, mais en nous laissant transformer à l'intérieur de nous-même dans la présence même du Christ. Il n'est plus à côté de nous, il est en nous, c'est nous qui sommes la présence du Christ dans le monde et c'est pourquoi Jésus peut dire : "Il vous est bon que je m'en aille car si je m'en vais, je vous enverrai l'Esprit".

Oui, l'Esprit va accomplir une mission plus merveilleuse encore que celle que Jésus a faite, l'Esprit va transformer les hommes en membres du Corps du Christ, en présence du Christ. Laissons l'Esprit agir en nous, laissons l'Esprit travailler à cette œuvre extraordinaire, prêtons-nous à être malgré notre indignité et notre pauvreté, les membres du Christ présent dans le monde.

 

AMEN

 

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public