AU FIL DES HOMELIES

Photos

 LE MARTYRE

Septième mercredi de Pâques

Ga 5, 13-25 ; Jn 15, 26-16, 4

(19 mai 1999)

Homélie du Frère Bernard MAITTE

Rome : le Colisée

C

es temps-ci il nous en est dit beaucoup sur l'Esprit Saint et nous apprenons au fur et à mesure les différents noms de l'Esprit Saint. Aujourd'hui, saint Jean nous dit que c'est l'Esprit de Vérité, l'Esprit de témoignage, le Paraclet, le Défenseur. Et il y aurait bien d'autres noms de l'Esprit Saint. Ainsi saint Jean, en mettant dans la bouche de Jésus ces paroles où il parle de l'Esprit comme celui qui rend témoignage, dit aussitôt : "Mais vous aussi vous témoignerez !"

L'Esprit Saint nous est donc demandé et nous est donné par le Christ pour que nous puissions rendre témoignage. Vous le savez, le mot témoignage, en grec, c'est le mot "martyr". Etre témoin, c'est la même chose qu'être martyr. Alors, nous prions l'Esprit Saint pour qu'il nous soit donné en plénitude, que le jour de la Pentecôte, nous fassions mémoire de ce qui est inscrit dans notre baptême lui-même : le témoignage, c'est-à-dire, le martyre.

Ainsi donc, est-ce que vous vous rendez compte de ce que vous demandez ? Parce que recevoir l'Esprit Saint, ce n'est pas pour avoir des extases mystiques, ni pour s'envoler sur un petit nuage rose, ni pour lever les yeux et les mains vers le ciel, ça se peut, mais c'est d'abord fait pour témoigner et pour témoigner jusqu'au ma rtyre. D'ailleurs, saint Paul lui-même nous rappelle quels sont les fruits de l'Esprit Saint, et il nous dit que si l'on a l'Esprit de Vie, c'est pour rendre témoignage. Et nous parlant ainsi des fruits de l'Esprit Saint, il nomme les différentes qualités, vertus ou autres choses semblables qui devraient être les nôtres. Quand on en lit la liste, cela est impressionnant, en effet, il faudrait que nous puissions avoir la charité pour commencer, avoir la joie, la paix, la longanimité, la serviabilité, la bonté, la confiance dans les autres, la douceur, la maîtrise de soi.

Or, ne sommes-nous pas plutôt le premier visage de ce que décrit saint Paul, en train de tomber dans la fornication, l'impureté, la débauche, l'idolâtrie, la magie, la haine, la discorde, la jalousie, l'emportement, la dispute, les dissensions, et les envies, et les sentiments, les orgies, les ripailles et autres choses semblables.

Peut-être que certaines peuvent nous faire rire, il y en a d'autres qui devraient moins nous faire rire. Alors, le martyre ? C'est-à-dire, l'Esprit Saint que nous attendons, ce n'est peut-être pas de mourir martyr dès que nous sortirons de cette porte, en principe la République Française n'a pas encore déclaré le martyre contre les chrétiens français, mais par contre, cela peut devenir un véritable martyre, c'est-à-dire un témoignage que de faire preuve de ces qualités de paix, de douceur, de serviabilité, de confiance dans les autres, etc ...

 

AMEN

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public