AU FIL DES HOMELIES

Photos

 LES FRUITS DE L'ESPRIT

Ga 5, 13-25 ; Jn 15, 26- Jn 6, 4

(26 mai 1993)

Homélie du Frère Jean-François NOEL

Jérusalem : tailleur de pierre

V

ous avez entendu dans l'épître de saint Paul aux Galates un résumé doctrinal de la morale catholique. De fait lorsque nous parlons de ce que produit la chair, c'est-à-dire l'homme ancien peut produire en nous lorsqu'il n'est pas attaché à l'adoration de Dieu qui peut survenir en lui, "fornication, impureté, débauche, idolâtrie, magie, haine, discorde, jalousie, emportement, disputes, dissensions, scissions, sentiments d'envie, orgies", ces choses qui décrivent le désordre non seulement de l'homme à l'intérieur de lui-même, mais aussi des hommes entre eux, tout ceci est le fruit de l'absence d'esprit dans la chair de l'homme.

Par contre, ce que l'Esprit produit dans la vie humaine "c'est la charité, la joie, la paix, longanimité, serviabilité, bonté, confiance dans les autres, douceur." Nous sommes comme les humains un lieu de convoitise, reprenant ainsi l'antique parole de la Genèse : "Le péché n'est-il pas tapi à ta porte comme une bête qui te convoite ?" Une bête qui peut se réveiller, une bête que nous pouvons aussi dominer. Tout dépend de la façon dont l'homme s'oriente. Méfions-nous de vouloir, par nous-mêmes, prendre la place de l'Esprit Saint qui doit faire son travail en nous et modeler, comme un sculpteur tente de modeler une silhouette dans la pierre brute ou dans le bois, méfions nous de travailler à la place de l'Esprit Saint en tentant, par nous-mêmes de dégager notre vie de ce que produit la chair. Cette convoitise qui est à la porte de notre cœur, par nous-mêmes nous ne sommes pas en mesure de nous en dégager. Il est fort possible que, parfois, Dieu nous ait laissé quelque trace de péché dans la vie pour que l'orgueil ne nous touche pas. Mais si dans notre vie, dissensions, disputes et autres choses semblables nous touchent encore, à notre grand désespoir, bien que nous ayons déjà demandé à Dieu de nous en dégager, certes nous sommes toujours en route vers la conversion mais nous pouvons les garder comme un rappel d'humilité.

Par contre, ce que nous pouvons mesurer plus sûrement que le dégagement de cet homme ancien, c'est le commencement des fruits de l'Esprit par la paix, par la joie, par la confiance dans les autres, par la maîtrise de soi, par la douceur toutes choses qui sont les fruits directs de l'amour dans notre cœur. Et notre attention n'est pas uniquement d'aiguiser le dégoût des choses du monde, des dissensions, des haines, de l'envie, de la jalousie, mais notre dignité d'homme doit nous aiguiser notre désir de l'Esprit plus encore que d'être dégagés du péché. Nous devons aimer davantage les fruits de l'Esprit, la paix, la douceur, que d'avoir envie d'être sauvés du désordre de ce monde. Souvent nous préférons être dégagés des choses qui nous abîment, de l'impureté, mais nous n'aimons pas assez la pureté pour que l'Esprit puisse travailler en nous et nous dégager, faire sortir l'homme nouveau qui, le regard pur, reçoit de Dieu cette naissance.

Nous sommes le lieu où travaille l'Esprit Saint, où œuvre Dieu par son Esprit Saint. Nous avons à coopérer à ce travail de l'Esprit Saint non pas pour notre bien-être tant matériel que spirituel, mais pour que nos yeux fixés sur la majesté, la grandeur, la miséricorde de Dieu, nous soyons attirés par Lui comme des aimants. Et le jeu de mots est volontaire. C'est par amour de l'amour de Dieu que nous pouvons avancer et non pas par amour pour aller mieux. L'Esprit Saint nous anime, nous donne la vie. Il n'y a plus de loi, il n'y a plus qu'un seul regard, le regard sur le Bien-Aimé, pour que le Bien-Aimé nous jugeant parmi ces brebis à sauver nous attire à Lui et, progressivement, pédagogiquement, dans la paix et dans la douceur, défasse nos liens, nous libère et nous fasse monter vers les doux pâturages où les brebis de Dieu, se rassemblent autour de leur Pasteur.

 

AMEN


 

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public