AU FIL DES HOMELIES

LA SOURCE

Ez 36, 23-28 ; Jn 7, 37-39

Samedi de la septième semaine de Pâques – B

(26 mai 2012)

Premières communions

Homélie du Frère Daniel BOURGEOIS

L'oasis du chevreau

G

uillemette, Aurore et Grégoire, Gaëtan, je ne sais pas s'il vous est déjà arrivé au cours d'une promenade en montagne de vous trouver tout à coup devant une source. Pas simplement le torrent, l'eau qui dévale en bas de la montagne et qui fait du bruit et des bouillonnements, mais la source, et c'est souvent un point de repère pour les promenades et les excursions.

Avez-vous bien observé comment est faite la source ? C'est d'abord un coin extrêmement tranquille, il y a de la nature, des arbres autour, on n'entend que les chants d'oiseaux, et tout à coup on a le regard comme braqué, fasciné, par une sorte de petite cavité au creux de laquelle on voit l'eau qui jaillit, qui se met à couler. C'est extraordinaire parce que tout autour, c'est de la terre, des cailloux, on voit bien parfois une fente de rocher, mais la source elle-même on ne sait pas d'où elle vient. Pourtant, au bout d'un moment, quand on a commencé à fixer son regard, on est comme émerveillé parce qu'on voit que l'eau jaillit sans arrêt. Et à partir de la source, un petit filet d'eau commence à couler sur les rochers, et la source n'arrête pas de couler.

Je crois que nous aujourd'hui nous savons que l'eau circule sous la terre et qu'elle va surgir à la surface du sol. Les anciens ne savaient pas tout cela, et ce qui était encore plus difficile à comprendre pour les anciens c'était qu'il existait des sources en plein désert. Tout autour, il n'y avait pratiquement rien, que des rochers et des cailloux. Et quelque part, l'eau jaillissait du rocher, mais comment les cailloux peuvent-ils faire de l'eau ? Si un jour vous allez dans le pays du Christ, allez voir cet endroit dans le désert, l'oasis du chevreau, En Geddi, là il y a une grande muraille toute sèche, et on voit une source importante qui jaillit et l'eau coule comme une cascade. C'est fascinant parce que l'eau s'écoule et s'en va vers la mer Morte.

Jésus a dit cette parole que nous avons lu tout à l'heure : "Celui qui croit en moi, c'est comme une source de son côté, de son cœur, jailliront des flots d'eau vive." C'est cela qui nous arrive à tous aujourd'hui et demain. Au moment où nous nous préparons à fêter la Pentecôte, nous sommes comme un rocher de montagne. Nous avons nos soucis, nos occupations, notre vie, et Dieu veut que notre cœur au lieu de rester fermé, sec, devienne une source de joie, de bonheur, d'amour des autres et que cela vienne de notre cœur. De même que la source quand on la regarde on ne sait pas d'où vient l'eau, là on le sait d'où vient l'eau mais on a du mal à identifier car l'eau vient de Dieu, de l'Esprit Saint. Quand on est baptisé, on reçoit le flot de vie comme une source et notre cœur devient à ce moment-là une source vivante d'amour, de bonheur, et de joie.

Si vous venez communier aujourd'hui, au corps et au sang de Jésus, c'est parce que vous voulez que sans cesse la source soit réanimée. Vous voulez que de votre cœur coule beaucoup de joie, beaucoup de bonheur de vivre, beaucoup de prière, beaucoup d'amour de Dieu et des autres. C'est pour cela que nous sommes avec vous aujourd'hui, d'une certaine manière nous sommes tous des sources d'eau vive, nous portons tous cachée au fond de notre cœur, cette source vivante de l'amour que nous avons les uns pour les autres, cette source vivante de l'amour que nous avons pour Dieu.

Qu'en recevant pour la première fois le corps et le sang du Christ, vous vous souveniez de la source et si cet été en vous promenant dans les montagnes, vous découvrez une source qui coule, vous repenserez à cela : la source, c'est l'amour de Dieu, c'est l'Esprit Saint qui coule dans nos cœurs, et c'est le corps et le sang du Christ qui coulent dans notre vie pour faire de nous les amis de Dieu et les frères des uns des autres.

 

AMEN

 

 

 

 

 

 

 

 
Copyright © 2021 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public