AU FIL DES HOMELIES

Photos

CE QUE RÉVÈLE L'ESPRIT

1 Jn 5, 1-12 ; Jn 16, 12-15

Vendredi de la septième semaine de Pâques – C

(25 mai 2007)

Homélie du Frère Jean-Philippe REVEL

 

F

rères et sœurs, les textes que nous venons d'entendre sont centrés dur le rôle de l'Esprit et très précisément sur le témoignage de l'Esprit. A plusieurs reprises, Jésus a dit à ses disciples que Père enverra est l'Esprit de vérité. Ici, Il ajoute : "Il vous conduira vers la vérité tout entière". On pourrait conclure de cela que l'Esprit nous apporte une révélation nouvelle, Jésus dit en effet : "J'ai encore beaucoup de choses à vous dire, vous ne pouvez pas les porter maintenant". Comme si il y avait une étape nouvelle dans la révélation, comme si Jésus n'avait pu dire qu'une part du mystère de Dieu à ses disciples, et c'est l'Esprit qui viendrait compléter cette révélation.

En réalité, les phrases qui suivent immédiatement nous orientent différemment. En effet, après avoir dit que l'Esprit nous conduirait à la vérité tout entière, Jésus ajoute aussitôt : "Il ne parlera pas de lui-même". L'Esprit n'apportera donc pas quelque chose de plus qui viendrait de lui seul, Il dira ce qu'il entend. C'est dire que l'Esprit vient renforcer en nous, approfondir cette parole qui ne vient pas de lui seul mais qui vient du Père et du Fils. Il dira ce qu'il entend, il me glorifiera, Jésus, car c'est de ce qui m'appartient qu'il prendra pour vous le dévoiler. Dévoilement sans doute est-ce-là une expression caractéristique, qui nous conduit à la vérité, l'Esprit, c'est celui qui dévoile. Non pas celui qui apporte des vérités nouvelles, Jésus nous a tout dit du Père, mais l'Esprit est celui qui nous permet d'entrer en profondeur dans cette parole du Christ. Il nous en dévoile le sens. L'Esprit c'est donc celui qui, présent dans notre cœur, permet de découvrir le sens profond du message du Christ, de son message, qui est cette révélation du mystère de Dieu, du Père.

"C'est de mon bien qu'il prendra pour vous le dévoiler". L'Esprit Saint est le témoin du mystère de Dieu, celui qui du cœur même de ce mystère de Dieu vient dans notre propre cœur pour nous permettre d'entrer dans le mystère et d'aller jusqu'au bout. Nous comprendrons que ce temps de l'Église est le temps de l'Esprit, parce que l'Esprit donné à la communauté chrétienne au jour de la Pentecôte, donné à chacun d'entre nous au jour de notre baptême, donné sans cesse à tous les chrétiens et à chacun d'entre nous, l'Esprit est celui qui opère à l'intérieur de nous-même pour nous permettre d'aller en profondeur dans le sens de ce que le Christ nous a révélé.

C'est cela que signifie le passage de l'épître de saint Jean que nous lisions tout à l'heure où il nous est dit : "C'est l'Esprit qui rend témoignage". Ce témoignage n'est pas autre que celui du Christ qui est venu avec l'eau et avec le sang, avec l'eau du baptême, cette eau qui nous purifie, qui nous rend plus transparents au mystère de Dieu, et le sang de l'eucharistie qui nous fait entrer plus profondément dans cet amour du Christ pour le Père, et pour nous, quand Il s'offre en sacrifice sur la croix, ce sacrifice que renouvelle chaque jour l'eucharistie que nous célébrons, et où nous recevons ce sang qui est le témoignage de cet amour du Christ. Pour sceller ce que j'essaie de vous dire, saint Jean ajoute : "C'est l'Esprit qui rend témoignage, et ainsi ils sont trois à témoigner : l'eau, l'Esprit et le sang". L'eau et le sang jaillis du côté du Christ, l'eau qui par le baptême nous fait participer à ce mystère du Christ, le sang par lequel le Christ nous donne son sacrifice sont d'accord avec l'Esprit. Ils sont trois à témoigner et ils tendent au même but. Le témoignage de l'Esprit, c'est tout à la fois cette vie baptismale qui nous est donnée, et par laquelle l'Esprit travaille au fond de notre cœur, et puis cette vie eucharistique donnée à l'Église et par laquelle nous mangeons le Corps du Christ et buvons son Sang, devenant ainsi participants de cet amour dont il n'y a pas de plus grande preuve que de donner sa vie pour ceux qu'on aime.

L'Esprit nous apprend donc à nous laisser purifier par l'eau du baptême et nous laisser vivifier par le sang de l'eucharistie. C'est à travers les sacrements que nous célébrons, à travers les sacrements qui sont la trame profonde de notre vie, que l'Esprit travaille dans notre cœur et nous amène peu à peu à la vérité tout entière.

A travers cette vie baptismale qui se continue tous les jours de notre vie, à travers cette vie eucharistique à laquelle nous venons puiser en communiant au corps et au sang du Christ, à travers cette vie sacramentelle, laissons l'Esprit peu à peu façonner notre cœur en accord avec le mystère de Dieu que Jésus nous a révélé et que l'Esprit vient dévoiler totalement au fond de notre vie. Que toute notre vie soit ainsi guidée par le Christ, vivifiée par l'Esprit pour nous conduire au Père, où nous saurons la vérité tout entière.

 

 

AMEN

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public