AU FIL DES HOMELIES

Photos

DOUBLE RELATION AU CHRIST

2 Tm 2, 8-13 ; Jn 21, 20-25

Mercredi de la sixième semaine de Pâques – C

(12 mai 2010)

Homélie du Frère Christophe LEBLANC

Montceaux-l'Étoile : L'Ascension

 

F

rères et sœurs, entre la finale de saint Jean que nous venons d'entendre et le début du livre des Actes des apôtres, qui raconte l'événement de l'Ascension il y a l'épaisseur d'une page. L'Ascension, événement déjà raconté par les évangiles qui précèdent celui de saint Jean, présent chez saint Luc et chez saint Marc. Matthieu ne relate pas l'événement de l'Ascension mais Jésus envoie ses disciples et il les invite à baptiser et leur promet de rester toujours avec eux.

Quelle est donc l'Ascension proposée dans la finale de saint Jean alors qu'il n'y a pas d'Ascension au sens strict du terme ? Je crois que la finale de Jean est très intéressante pour méditer la fête que nous allons célébrer demain, mais sous un autre angle. En fait, que se passe-t-il dans la finale de saint Jean ? La relation au Christ qui va bientôt partir est définie de deux manières. La première manière c'est dans le passage qui précède celui que nous avons entendu : Jésus pardonne à saint Pierre, et lui confie son troupeau. On pourrait avoir là la fondation de l'Église. Jésus confie à Pierre son troupeau.

Et puis, dans ce que nous avons entendu il y a un instant, il y a un autre type de relation plus intime. Avec saint Pierre, c'est la relation communautaire du corps de l'Église avec sa tête qui est le Christ et avec saint Jean et le Christ, c'est une relation plus personnelle, plus intime, mais il est impossible de dissocier les deux. La preuve, c'est que lorsque Jésus confie son troupeau à saint Pierre, il est évident que dans le troupeau, il y a saint Jean. Mais en même temps, quand Pierre commence à se mêler de ce qui ne le regarde pas et qu'il vient demander à Jésus : et lui, que va-t-il lui arriver ? Jésus lui dit, cela ne te regarde pas. Certes, je t'ai confié mon troupeau, et tu es le pasteur de mes brebis, mais il y a une relation personnelle et intime entre chacune de mes brebis et moi, et là s'arrête ton autorité.

Et dans la finale Jean nous propose un équilibre extrêmement sain dans notre relation avec Dieu. Soit on tombe dans une relation communautaire et on peut arriver dans une espèce d'idéologie, c'est un autre homme que moi qui me dit comment je dois vivre ma vie de foi, et ma vie de foi avec Dieu est dépersonnalisée. Soit, je tombe dans un autre travers, c'est la foi privée et privatisée où je considère que cela ne regarde que moi et certainement pas la communauté des chrétiens et encore moins l'évêque, les prêtres et le pape parce qu'ils sont pécheurs comme moi, etc …

Qu'est-ce que Jésus propose à ses apôtres dans cette finale de saint Jean à la veille de l'Ascension et de son départ ? c'est une relation au Christ à la fois communautaire et personnelle et ce sont ces deux relations qui, mises l'une avec l'autre révèlent une fécondité et la vie ecclésiale, parce que nous sommes un membre du corps du Christ et que nous sommes aussi à l'écoute de ce corps du Christ qui est plus grand que nous.

Frères et sœurs, que cette finale de saint Jean soit pour nous l'occasion de méditer à la fois sur notre relation personnelle avec Dieu mais aussi sur notre place dans le troupeau.

 

 

AMEN

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public