Imprimer

L'ESPRIT RÉVÉLATEUR DU MYSTÈRE DE L'AMOUR DE DIEU 

Ep 3, 14-21 ; Jn 17, 20-26

(11 mai 2002)

Homélie du Frère Jean-Philippe REVEL

Canal de Corinthe : Hauteur, largeur et profondeur

F

 

rères et sœurs, les textes que nous venons d'entendre nous introduisent dans le mystère de notre communion les uns avec les autres, fondé sur notre communion avec le Père le Fils et l'Esprit. C'est le sens de cette prière pour l'unité, qui nous est familière : "Père, que les disciples soient un, comme Toi et moi nous sommes un". C'est la même unité, la même communication, la même intimité, qui existe éternellement entre le Père et le Fils, et dont l'Esprit est le trait d'union. C'est cette même communication, cette même intimité qui doit exister dans nos cœurs.

Saint Paul dans le texte que nous lisions auparavant va nous détailler avec une grande profondeur le rôle de chacune des personnes de la Trinité, dans cette communication, cette communion, cette vie. Saint Paul nous dit que "il se prosterne, il fléchit les genoux dans la présence du Père de qui vient toute paternité". Le Père est la source éternelle de toutes choses. Source d'abord du Fils dont Il est le Père par excellence, car c'est son Fils unique, son Fils propre, le "Fils de son amour " comme le dit ailleurs, saint Paul. Du Père jaillit le Fils, et à l'image du Fils, du Père jaillit aussi l'univers tout entier, toute la création, toute l'humanité, chacun d'entre nous. Le Père est la source et il est aussi la plénitude vers laquelle nous sommes tous aspirés. Il est l'aboutissement, la fin ultime de toutes choses. Tout vient du Père, tout va vers le Père, et le Fils est celui qui nous conduit au Père. Le Fils est celui qui est venu se mettre à notre portée pour que ce mystère infini du Père qui est à la source de toutes choses, et à la fin de toutes choses, nous soit révélé. "Je suis venu dit le Christ, pour que le monde qui ne t'a pas connu, reconnaisse que tu m'as envoyé, pour que je leur fasse connaître ton nom". Ainsi le Christ est le révélateur du Père, Il est venu pour que Dieu que personne n'a jamais vu, nous puissions dans le Fils, le découvrir, le connaître, l'aimer, nous approcher de Lui. Le Père est la source et la fin de toutes choses, le Fils est le révélateur du Père et le chemin vers le Père.

Et l'Esprit que nous nous préparons à recevoir une nouvelle fois en cette fête de Pentecôte, comme l'Église ne cesse de le recevoir, l'Esprit. Il est la puissance, la force, qui tout à la fois construit en nous l'homme intérieur, à l'image du Fils, et comme jaillissant du Père. L'Esprit qui tout à la fois construit en nous l'homme intérieur, et qui nous enracine dans l'amour, afin que cet amour nous unisse les uns aux autres, comme il nous unit au Père. L'Esprit est comme la puissance, la force de Dieu, Il est comme cette vie divine qui prend racine en nous et qui à la fois creuse en nous la présence de Dieu et nous permet de partager les uns avec les autres cette vie divine. Ainsi le Père est la source, le Fils est celui qui nous manifeste l'image du Père qu'il nous fait connaître, l'Esprit est celui qui réalise en nous cette ressemblance avec le Père et le Fils. Ainsi, nous dit saint Paul, par cette œuvre de l'Esprit en nous, qui fait d'autres christs, et qui ainsi fait de nous d'autres fils du Père, par cette oeuvre de l'Esprit nous pouvons entrer dans la plénitude de Dieu qui est notre propre plénitude. Nous pourrons accomplir ce que nous sommes par l'œuvre de l'Esprit, et ainsi nous pourrons accomplir ce dessein de Dieu qui est de nous faire entrer dans toute sa grandeur, dans toute sa plénitude. "Par l'Esprit, nous dit Saint Paul, vous connaîtrez, vous comprendrez ce qu'est la largeur, la hauteur et la profondeur et la longueur de l'amour de Dieu". La largeur, c'est-à-dire, ce qui étend cette présence vivifiante de Dieu jusqu'aux extrémités du monde, ce qui nous permet d'être les uns avec les autres, comme nous tenant par la main, dans toute l'extension de la création, qui est l'extension même de l'amour de Dieu qui nous est communiqué. La largeur, la longueur, c'est-à-dire, cette durée infinie, éternelle de la communication que Dieu nous fait de sa vie, car nous ne recevons pas l'Esprit pour un moment seulement, mais pour tous les temps, pour toute la longueur de l'histoire, et au-delà de l'histoire, pour toute la longueur de l'éternité. La longueur, la largeur, la hauteur, car c'est jusqu'au plus intime de Dieu que nous sommes appelés, aspirés, élevés, afin que nous puissions avec le Christ nous élever dans les cieux, avec le Christ parvenir au sein même de la Trinité, avec le Christ, parvenir à la plus grande hauteur de tout ce que Dieu est. La largeur, la longueur, la hauteur, la profondeur. La profondeur, pour que ce mystère pénètre en nous jusqu'aux racines de notre être, nous envahisse totalement, nous transfigure complètement, nous transforme de part en part, et pour que nous soyons pleinement remplis de la présence de Dieu. Que tous ensemble, que tous unis à Dieu dans sa plus grande hauteur, que tous pénétrés jusqu'à la plus grande profondeur de notre être, que tous pour toujours selon toute la longueur des temps, nous puissions ainsi parvenir à entrer dans la plénitude de la vie de Dieu.

Tel est le projet de Dieu, tel est son dessein de toute éternité, tel est ce qu'Il a voulu nous révéler par le Fils, tel est le mystère qu'il veut accomplir en nous par la présence de L'Esprit. Ouvrons notre cœur à ce mystère, pour que l'Esprit puisse venir en nous réaliser la plénitude de ce mystère.

 

AMEN