AU FIL DES HOMELIES

Photos

VIVRE DANS LA LIBERTE DES ENFANTS DE DIEU 

Ep 3, 14-21 ; Jn 17, 11 d-19

(22 mai 2004)

Homélie du Frère Daniel BOURGEOIS

Liberté des parcs

M

 

arie-Jeanne et Marine, je reconnais qu'aujourd'hui les textes qu'on a entendu sont plus difficiles que ceux qu'on vous a expliqué cette année au catéchisme. Pourtant, il y en a un que je voudrais vous expliquer, c'est celui qu'on a lu en premier lieu. C'est de l'apôtre Paul, vous savez qui est l'apôtre Paul, c'est un ami de Jésus. Il écrit à des gens qui habitent dans la ville d'Éphèse, c'est très loin d'ici, au moins à trois mille cinq cent kilomètres, et il leur dit comment il faut vivre avec Dieu.

Je vais vous expliquer cette chose à partir d'une comparaison. Qu'est-ce qui fait que les parcs où l'on va jouer sont tellement plus agréables que l'appartement où l'on habite ? C'est parce que dans les parcs, il y a un grand espace, il y a des arbres, on peut grimper aux arbres, si les parents le permettent évidemment, c'est très important, il y a des bosquets, on peut se cacher derrière les bosquets, on peut jouer à cache-cache, on peut se courir après, on peut crier et piailler comme des moineaux, on peut courir le long des allées, et tout cela dans une immense liberté. Si l'on faisait le dixième des bêtises qu'on fait dans un parc dans l'appartement où l'on habite, les voisins du dessous et ceux du dessus iraient immédiatement sonner à la porte en disant : il faudrait calmer les enfants. En fait, le parc, c'est l'image même de la liberté. Pourquoi? parce qu'il y a de l'espace. Pour les filles, je pense en général qu'on est plus calme, on promène sa poussette et sa poupée, on rit avec les autres, mais pour les garçons, on amène un ballon, on tape dans le ballon, et c'est extraordinaire, le parc, c'est un lieu de liberté.

Je vais vous relire le texte de saint Paul et vous allez comprendre tout de suite. Saint Paul dit aux croyants : "Je vais prier pour vous pour que Dieu notre Père vous donne la puissance du Saint Esprit". Déjà, c'est extraordinaire, la puissance du Saint Esprit vous l'avez reçue au baptême. Mais alors, pour quoi faire ? Il continue : "pour qu'Il vous fortifie", c'est-à-dire, non pas qu'Il fasse de vous des enfants sages, qui ne bougent pas, qui sont assis sur leur tabouret sans bouger, mais au contraire des enfants qui ont envie de vivre, des enfants qui ont envie de bouger, qui ont envie de crier, de chanter, de danser, pour Dieu. Alors, à ce moment-là, dit Paul, "vous serez vraiment forts, fondés dans l'amour". L'amour de Dieu et l'amour des autres. Paul continue : "Quand vous serez comme cela, remplis de force et de liberté, remplis d'amour, alors, vous pourrez comprendre avec tous les amis de Dieu, les saints, ce qu'est la largeur, la longueur, la hauteur et la profondeur de l'amour". En réalité, cela veut dire la largeur, la longueur, la hauteur et la profondeur du mystère de Dieu.

C'est étonnant, Dieu on ne s'imagine pas qu'il a une largeur et une profondeur. Pourtant, et c'est cela qui est merveilleux chez saint Paul c'est qu'il nous explique que quand on est aimé de Jésus, quand a reçu son Esprit Saint, on peut être en pleine liberté, exactement comme je vous racontais dans le parc. Pourquoi ? Parce qu'on est comme dans l'amour de Dieu qui est comme un merveilleux parc, où l'on découvre la bonté de Dieu, où l'on découvre la beauté de tout ce qu'Il est pour nous, où l'on découvre la beauté de ceux qu'on aime, où l'on vit en pleine liberté, en hauteur, en largeur, en profondeur, et en longueur, dans tous les sens dans la grande liberté des enfants de Dieu.

La plupart du temps, on s'imagine que la religion, ou l'Église, ou la foi, c'est toujours de devoir se tenir à carreaux, d'être très bien, très sage, très gentil très obéissant. C'est bien qu'on soit obéissant et qu'on soit sage, mais pas pour être figés comme des statues, mais au contraire, pour trouver la vraie liberté, pour trouver le vrai bonheur d'être avec Jésus. Avec Dieu, on est comme dans un grand parc dans lequel Il nous conduit et nous amène à découvrir toute la beauté et la grandeur, et comme Il n'a pas de limites, cela ne se termine jamais.

C'est pour cela qu'aujourd'hui, c'est la première fois que vous communiez, et vous commencerez à découvrir cette beauté et cette grandeur de l'amour de Dieu au fur et à mesure que vous communierez, je souhaite que ce soit assez fréquent et régulier, et vous découvrirez à quel point Dieu vous aime de plus en plus. De telle sorte que toute votre vie chrétienne, tout ce que vous allez vivre, en tout cas, c'est ce qu'on souhaite aujourd'hui, et qu'on prie pour vous dans ce sens-là, qu'à mesure de votre découverte de l'amour du Christ, que vous allez mieux connaître sa Parole, que vous allez mieux aimer les autres, c'est ce grand jardin de l'amour de Dieu qui s'ouvre et qui s'épanouit de plus en plus pour vous.

Que ce soit pour vous cette première communion, le moment où vous vous laissez conduire, guider par l'Esprit Saint. Puis, pour nous, es grandes personnes qui vous accompagnons, que ce soit l'occasion de nous rendre compte et de réaliser que quand on se prépare à célébrer la fête de la Pentecôte, c'est pour nous aussi, pour recevoir à nouveau cette liberté, la laisser grandir dans notre cœur et nous laisser saisir par cet amour de Dieu pour que nous puissions en pleine liberté, comprendre quelle est la largeur, la longueur, la hauteur et la profondeur de l'amour de Dieu pour nous.

 

AMEN

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public