AU FIL DES HOMELIES

Photos

CONTEMPLER SA GLOIRE

2 Co 3, 3-18 ; Jn 17, 20-26

Samedi de la sixième semaine du temps pascal – B

(22 mai 1982)

Homélie du Frère Daniel BOURGEOIS

J

 

e veux qu'ils soient là où je suis, afin qu'ils contemplent la gloire que Tu m'as donnée. " Cette parole de Jésus, l'une des dernières qu'Il ait dites avant de mourir va s'accomplir aujourd'hui sous nos yeux. En effet, ce n'est pas le Christ qui est avec nous, c'est nous qui sommes avec le Christ. Ce n'est pas nous qui faisons de notre Dieu quelque chose que nous utiliserions, dont nous nous servirions selon nos besoins. Mais c'est Dieu qui vient au-devant de nous, qui nous saisit, qui nous prend par la main et qui nous entraîne dans sa gloire.

C'est ce qui va s'accomplir aujourd'hui pour l'enfant Caroline que nous allons baptiser. Dieu se penche sur elle et fait resplendir au plus profond de son cœur sa propre gloire. Le mystère du baptême, c'est ce que nous disait saint Paul si admirablement tout à l'heure c'est que "de gloire en gloire, par le don incessant de notre Dieu, nous sommes transfigurés en l'image du Christ". Oui, cet enfant qui va recevoir tout à l'heure le baptême, va devenir enfant de Dieu, dans un sens que nous ne pouvons même pas soupçonner. Elle recevra en son corps, en son cœur la plénitude même de la vie divine. Elle va devenir participante de la nature divine.

Arnaud et Nicolas vont recevoir, pour la première fois, le corps et le sang du Christ. Et là encore, d'une certaine manière ce n'est pas eux qui recevront le corps et le sang du Christ, mais c'est le Christ Lui-même qui les recevra chez Lui, à sa table, qui les transfigurera de jour en jour en sa propre image, qui les fera être de plus en plus membres de son corps, participants de la vie divine et de l'amour de Dieu. Et pour nous tous, qui sommes ici rassemblés, c'est la raison pour laquelle nous sommes tous unis dans l'amour de notre Dieu. C'est parce que dans le cœur de chacun d'entre nous, depuis notre baptême, et au fil des eucharisties auxquelles nous assistons, nous sommes progressivement configurés à l'image de Dieu que nous trouvons notre véritable unité.

Oui, frères et sœurs, qu'à travers tous ces sacrements, tous ces signes de salut que Dieu ne cesse de donner à son Eglise, s'accomplisse vraiment sa Parole : "que nous soyons un dans le Christ comme le Père et son Fils ne font qu'un".

 

AMEN

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public