AU FIL DES HOMELIES

Photos

LA FOI

2 Co 3, 3-18 ; Jn 17, 20-26

(14 mai 1988)

Homélie du Frère Jean-François NOEL 

 

Montceaux-l'étoile : Pourquoi regardez-vous vers le ciel ?  

P

arler de la foi, c'est un peu facile et un peu difficile, dans le sens qu'on nous demande de croire à celui qui est apparemment absent, à celui en présence de qui l'on parle mais qui dans cette église est invisible, apparemment n'est pas là. On nous demande donc de croire en quelqu'un, bien plus vivant que nous puisqu'Il est vivant éternellement, et qui pourtant échappe à notre regard, à nos oreilles, à nos mains. Nous ne pouvons ni le toucher, ni le sentir, mais nous le mangerons dans son pain et dans son vin. Il faut essayer de faire tomber les petites écailles que nous mettons sur nos yeux quand nous voulons contrôler ce que nous croyons.

       Je prends comme exemple un ami. Un ami ou une amie qu'on a à l'école ou à la maison ou dans son quartier, on cherche à le revoir et chaque matin on part le cœur tout brûlant pour le retrouver, pour se retrouver en sa présence, être de nouveau avec lui. Lorsqu'on a quelqu'un dans le cœur, on n'a de cesse de rencontrer celui qui nous donne tant de joie dans sa voix, dans son visage ou dans ce qu'il nous dit. Mais lorsqu'il n'est pas là, l'amour que j'ai pour lui est le même. Je pense encore à lui. L'amitié je ne peux pas la toucher, elle est invisible car elle est comme un fil entre mon cœur et son cœur. Ce fil-là finalement est plus solide que tous les rendez-vous que nous pouvons avoir les uns avec les autres, c'est le fil qui relie le cœur de ceux qui s'aiment. De même avec vos parents, avec vos frères et sœurs, un même fil invisible vous relie les uns les autres. Avec le Christ, c'est à la fois un peu pareil et encore mieux.

       Vous avez entendu dans cet évangile qu'il est question d'être "un". Le Père, le Fils les uns avec les autres, nous sommes faits pour être un. Non seulement le Christ n'est pas à l'extérieur de nous, mais Il est d'une autre façon, présent, parce qu'Il a tiré à Lui le fil entre notre cœur et son cœur pour s'installer dans notre cœur. Je m'explique : avec un ami, le fil est finalement assez grand, il est aussi grand que les nécessités de l'amitié nous l'imposent. Avec le Christ le fil est si court que Jésus est déjà en nous. Etre ami du Christ c'est accepter, reconnaître que le Christ vit en nous, tellement proche qu'Il fait de notre cœur sa propre maison. Il n'est même plus besoin de fil qui relie les deux cœurs mais d'une maison. Quelqu'un vit à l'intérieur de nous et nous fait vivre à cause de Lui. Avoir la foi c'est faire tomber les écailles de nos yeux de chair toujours un peu incrédules, toujours un peu méfiants, pour tenter de comprendre avec son cœur ce que notre cœur vit. C'est comme s'il fallait avoir d'autres yeux à l'intérieur. Quand on aime, quand quelqu'un vous regarde et vous aime, on ne voit pas avec les yeux du corps, on voit avec des yeux intérieurs. Et l'on devine, à l'intérieur un cœur qui bat au même rythme que le sien.

       Avec le Christ, c'est pareil. Il est là. Il est même là avant que vous ayez commencé de penser à Lui. Il a commencé à habiter dans votre cœur et dans votre vie avant que vous daigniez prononcer son nom ou le reconnaître comme tel, parce qu'Il n'a qu'une idée : c'est d'être un avec chacun de nous. Car qu'est-ce qui se mêle le plus intimement à nous sinon du pain ou du vin ? Qu'est-ce qui en nous devient si intime, si présent que ce qu'on mange, que ce qu'on boit ? Et c'est cela la présence de Jésus. Ce n'est pas d'essayer de chercher au-dehors, avec ses yeux, comme à tâtons. Vous avez vu Pierre : il passe toute sa vie avec Jésus et il ne finit pas d'hésiter. Il est champion à la fois du manque de foi et de foi. Il faudra toute la vie de Pierre pour qu'ayant renié Jésus, il reconnaisse que ce n'était pas à l'extérieur qu'il fallait le chercher, mais reconnaître qu'Il était déjà là vivant à l'intérieur.

       Vous comprenez pourquoi on parle de foi entre ces deux fêtes de l'Ascension et de la Pentecôte. L'Ascension c'est le départ de Jésus vers le ciel. En fait, Il ne s'en va pas. Il ne part pas pour nous laisser orphelins ou nous quitter, mais Il disparaît visiblement à nos yeux pour se rendre invisiblement présent dans nos cœurs. Et cela s'appelle l'Esprit. S'il disparaît de nos yeux c'est pour se rendre encore plus présent. Et en plus à tous les hommes, toutes les races, toutes les nations de tous les temps. Il est aussi présent ici qu'en Inde ou en Amérique du Sud, dans une petite fille qui a les yeux ou les cheveux différents des vôtres. L'Esprit c'est que Jésus partant visiblement, quittant l'horizon de notre vie, veut se rendre présent dans chaque cœur de chaque personne qui dit son Nom. Le miracle, c'est qu'Il est réellement présent en tous ceux qui prononcent son Nom La Pentecôte c'est ce don de l'Esprit qui vient toucher chacun de nos cœurs pour y rendre présent Jésus.

       Alors la foi, c'est difficile ? C'est vrai ! Mais en même temps cela consiste à chercher, à l'intérieur, ce qui vit, celui qui est déjà là comme nous attendant.

      Je vais vous laisser sur une image. Quand vous priez, imaginez un court instant que votre cœur c'est comme une maison, avec une porte. Rentrant en vous-mêmes, par la prière, vous allez frapper à cette porte. Et derrière, en étant un peu patient, en guettant un peu au fond de son cœur, en éliminant tous les bruits extérieurs, en cherchant à faire ce vrai voyage à l'intérieur de votre cœur, à l'intérieur de vous-mêmes, ouvrez la porte. Derrière, il y aura une main, une main qui vous prendra la main, une main de Quelqu'un qui vous dira : "Je suis celui que tu cherches depuis si longtemps, je suis ton ami, à jamais fidèle. Je suis là depuis longtemps, je vis en toi. Tu m'oublies souvent. Aujourd'hui, essaie de bien me regarder, car je vais de nouveau me faire nourriture, me faire pain et vin pour toi, afin que ma présence grandisse, remplisse tout ton cœur et que jamais tu ne m'oublies.

       AMEN


 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public