AU FIL DES HOMELIES

Photos

ENSEMBLE

Ep 3, 14-21 ; Jn 17, 20-26

Samedi de la sixième semaine de Pâques – B

(19 mai 2012)

Premières communions

Homélie du Frère Daniel BOURGEOIS

Rassemblés par le Christ

C

hère Emma, Carla, Clara et Camille, vous avez remarqué aujourd'hui pour cette fête, vous avez invité vos familles et tous ceux que vous aimez, vos oncles, vos tantes, vos parrains marraines, grands-parents sont venus pour l'occasion. Déjà maintenant dans l'église, et plus tard tout à l'heure j'imagine quand vous ferez la fête de famille, vous serez pratiquement tous rassemblés autour d'une table. Quand vous avez dit : je voudrais faire ma première communion, tous ceux qui comprennent ce que vous allez faire sont venus parce que pour tous, c'est très important.

Nous voulons aujourd'hui être rassemblés autour de vous. Nous voulons aujourd'hui partager avec vous votre joie, votre bonheur, et surtout nous voulons partager avec vous le pain qui est le corps de Jésus et le vin qui est son sang et sa vie. Si vous avez compris cela, vous avez compris que quand on veut être tous ensemble, c'est-à-dire qu'on veut être "un", une famille, une grande famille, d'abord vos familles à chacune, et ensuite, cette grande famille qui est l'Église puisque même aujourd'hui avec vous il y a des gens qui ne vous connaissent pas et qui sont heureux de fêter avec vous cette première communion. Ce qui fait la joie que vous avez aujourd'hui dans le cœur, c'est que nous sommes tous vos amis, vos parents, vos familles, rassemblés avec vous autour de vous. C'est cela qu'on appelle l'unité, être ensemble, être unis tous ensemble.

C'est ce que Jésus a voulu. Quand Jésus est venu sur la terre, quand il nous a appris à prier, à nous aimer les uns les autres, à aimer Dieu notre Père, quand il nous a appris à vivre ensemble les uns les autres, dans la joie d'être sauvés, il voulait que nous soyons un. C'est ce qu'il a dit tout à l'heure dans la prière de Jésus que Jean-Marie nous a lu : "Qu'ils soient tous un comme toi mon Père et moi nous sommes un". C'est cela la vraie joie des chrétiens, c'est d'être unis tous ensemble dans l'amour du Christ. Mais pour être unis tous ensemble, il faut faire quelque chose. Vous le savez déjà au niveau de la fête de famille, qu'allez-vous faire tout à l'heure ? Vous allez partager un bon repas, et je pense surtout, des bons desserts. Quand vous êtes réunis ensemble, il faut un geste pour dire qu'on est heureux ensemble, qu'on partage la même vie, le même bonheur. Les humains n'ont rien trouvé de plus beau et de plus grand que de partager ensemble quelque chose de bon et de le manger ensemble. C'est pour cela que les repas ce n'est pas simplement de se nourrir, c'est d'être heureux ensemble parce qu'on mange quelque chose de bon, parce qu'on goûte à l'amitié, parce qu'on goûte au bon repas qui a été préparé, parce qu'on goûte au bon dessert. Pour tous les humains, qu'ils soient chrétiens ou non, il y a un moment où quand ils veulent dire qu'ils sont un ensemble ils sont amenés à manger ensemble.

Jésus a voulu la même chose pour vous et pour nous tous. Il s'est dit quand je ne serai plus là, comment vais-je les rassembler ? comment seront-ils ensemble ? comment seront-ils un avec moi ? et il a eu cette idée géniale : je leur donnerai du pain, et quand ils partageront ce pain ce ne sera plus du pain simplement, ce sera moi, ma personne, mon amour pour eux, ma vie pour eux. Quand ils boiront à la coupe du vin, ce ne sera plus du vin, ce sera mon sang, ce sera ma vie, ce sera le plus intime de moi-même qu'ils recevront dans leur vie et qu'ils partageront ensemble. C'est ce que nous faisons maintenant. Nous partageons ensemble le pain et le vin qui sont vraiment le corps et le sang de Jésus parce que Jésus n'a pas d'autre souci que de nous faire un avec lui, en lui dans le cœur de Dieu son Père. C'est pour cela que c'est si important. C'est pour cela que c'est la première communion parce que je crois qu'à partir du moment où l'on y a pris vraiment goût, à partir du moment où l'on a compris à quel point quand on communiait on était unis les uns aux autres, on était portés par les autres et on était tous ensemble portés par l'amour du Christ et par l'Esprit de Dieu, à ce moment-là, on ne peut plus lâcher et on veut continuer à recevoir ce corps et ce sang pour continuer à être tous ensemble les chrétiens unis dans l'unique amour de Dieu.

Que cette première communion soit ce qui déclenche en vous le désir à la fois de vivre avec les autres, de les aimer, de vivre avec Dieu, de vivre pour lui de tout votre cœur et de toutes vos forces, et que ce soit pour nous tous la joie de former ensemble ce peuple unique ce peuple rassemblé, ce peuple qui partage l'amour de Dieu les uns avec les autres.

 

AMEN

 

 

 

 

 

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public