AU FIL DES HOMELIES

Photos

GLOIRE ET PASSION

Rm 5, 1-11; Jn 17, 1-11
Vendredi après l'Ascension - (5 mai 1989)
Homélies du Frère Jean-Philippe REVEL

I

mmédiatement après ces paroles, Jésus quittera le Cénacle pour aller avec ses disciples au jardin de Gethsémani où Il entrera en agonie et sera arrêté. La gloire du Christ fait donc corps avec sa passion. D'ailleurs au moment où Judas était sorti pour aller le livrer, Jésus avait dit : "Maintenant le Fils de l'Homme est glorifié !" Et tout à l'heure, nous avons chanté : "Quand Je serai élevé de terre, j'attirerai tout à Moi !" Cette image de l'élévation est tout à la fois l'élévation sur la croix (Il disait cela de la manière dont Il devait mourir) et l'élévation dans la gloire. Car c'est d'un même mouvement que Jésus s'avance vers sa passion, que Jésus entre dans son sacrifice et entre dans la gloire.

La gloire du Père ce n'est pas seulement la ré­compense triomphale, après le sacrifice offert. Plus profondément, la gloire du Père, c'est le rayonnement incandescent de l'amour de Dieu. Quand Il s'avance vers sa Passion, Jésus s'avance transporté par cet amour infini qu'Il a pour le Père, cet amour qui le fait communier avec le Père et qui fait que, avec le Père, ils sont pris d'un amour immense et aussi infini pour les hommes, pour les créatures pécheresses que nous sommes.

C'est pourquoi cet amour du Christ qui le fait adhérer à la volonté de salut du Père cet amour infini du Christ pour le Père est aussi l'amour infini du Christ pour les hommes, pour chacun d'entre nous. Car le plan du Père, le dessein du Père, le rêve d'amour du Père, c'est de nous sauver tous. Et c'est pourquoi, quand Jésus dans le geste du plus grand amour, va monter sur la croix, Il est déjà en pleine gloire.

Dans le texte de l'épître aux Romains, saint Paul dit : "Nous nous glorifions dans l'espérance," l'espérance qui nous tourne vers Dieu. "Nous nous glorifions aussi dans nos tribulations." Pour nous aussi, dès le moment de la souffrance et de la diffi­culté, c'est déjà le commencement de la gloire. Si nos souffrances, nos peines, nos épreuves, nos tribulations sont vécues par ce même amour que l'Esprit de Dieu répand dans nos cœurs. C'est pourquoi nous devons voir toute notre vie sous l'angle de l'amour, comme une vie de gloire. Il faut que nous cessions de séparer ce qui nous apparaît comme négatif, et puis ce qui serait ensuite la récompense et qui serait la gloire. La gloire c'est cette pénétration en nous de l'amour de Dieu, cet amour qui a mené le Christ jusqu'à la croix et au-delà de la croix jusqu'à la Résurrection. C'est cela notre gloire et cette gloire est commencée dés cette vie et même dés nos épreuves, si c'est amour qui nous envahit.

Il faut donc, en ce temps où nous attendons que l'Esprit se répande à nouveau en nos cœurs, en ce temps où nous sommes entraînés par le Christ sur ce chemin qui le conduit à sa gloire, il faut que nous sachions trouver notre gloire là où elle est vraiment, c'est-à-dire dans ce rayonnement intime, profond, secret mais vainqueur de l'amour de Dieu dans nos vies.

Que ceci nous remplisse de joie et d'action de grâces.

 

AMEN

 

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public