AU FIL DES HOMELIES

Photos

LE PAIN DE VIE

2 Co 4, 8-14 ; Jn 6, 48-59

Samedi de la troisième semaine de Pâques – année A

(9 mai 1981)

Homélie du Frère Daniel BOURGEOIS

C

hère Anne et Claire, et vous tous chers frères, vous allez recevoir, tout à l'heure, le corps du Christ et son sang qu'Il a versé pour nous. Nous appelons aussi ce corps le pain de vie parce que ce que vous recevrez dans vos mains, c'est apparemment un morceau de pain et ce que vous boirez, c'est apparemment un peu de vin. Pourtant, et c'est là notre foi, ce pain, à la différence du pain de la terre, ne donne pas simplement la vie que nous vivons au jour le jour, mais c'est un pain de vie qui donne la vie pour toujours. Et c'est cela que je voudrais vous expliquer maintenant.

Jésus est venu parmi nous. Les disciples l'ont connu, ont marché à sa suite, l'ont vu, l'ont touché, ont entendu ses paroles, et, au moment où Jésus savait qu'Il allait mourir, Il leur a dit ceci : Maintenant, vous ne me verrez plus comme avant, mais ce que je vous promets, c'est que jusqu'à la fin des temps, je vivrai parmi vous. Et je vivrai comment ? En me donnant moi-même, en me faisant moi-même pain, corps du Christ, sang, vin qui réjouit notre cœur.

A partir de ce moment-là, à partir du moment où le Christ est mort et ressuscité, l'Église n'a jamais cessé de recevoir, dans son cœur et dans sa vie, à travers ce pain et ce vin, l'amour et la joie de Dieu. Ce pain que vous allez recevoir tout à l'heure, ce vin que vous allez recevoir, c'est vraiment un pain de vie, parce que c'est le Christ qui vit dans ce pain. Et c'est aussi un pain de vie parce que le Christ veut vous faire vivre par ce pain.

Vous allez le manger, le recevoir à l'intérieur de vous-mêmes, il va prendre, pour ainsi dire, tout votre être, il va s'enraciner en vous ce pain, cet aliment spirituel. Il va prendre racine dans votre existence. Et à partir de ce moment-là, ce ne sera pas simplement du pain qui prendra racine en vous, qui s'implantera en vous, dans votre vie, dans votre existence, mais ce sera le corps du Christ, sa vie et son amour pour vous.

Désormais, vous ne serez plus seules à vivre, mais le Christ vivra vraiment, pleinement en vous. C'est le pain de vie parce que c'est le pain dans lequel le Christ veut vivre aujourd'hui pour son Église, et c'est le pain de vie parce que c'est le pain par lequel vous allez vivre de la vie même de Jésus.

Recevez-le avec joie, recevez-le avec foi, parce que c'est vraiment le corps du Christ, parce que c'est vraiment ce sang qu'Il a versé pour nous. Et recevez-le dans votre cœur avec ce désir, très profond, de voir un jour le Christ. Aujourd'hui, nous recevons ce pain pour ressusciter, un jour, avec Lui, et nous ne voyons pas le Christ. Nous voyons du pain. Nous voyons du vin. Mais lorsque nous croyons vraiment que ce pain est le corps et que ce vin est le sang, ce que nous voulons dire par là, c'est que nous avons hâte de voir, vraiment, un jour, le Christ face à face et de nous réjouir, à jamais, auprès de Lui.

 

AMEN

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public