AU FIL DES HOMELIES

Photos

IL N'EST PAS D'AUTRE SAUVEUR QUE LUI

2 Co 4, 8-14 ; Jn 6, 51+60-69

Samedi de la troisième semaine de Pâques – A

(27 avril 1996)

Homélie du Frère Yves HABERT

 

F

rères et sœurs, aujourd'hui c'est la crise. C'est l'épreuve. C'est la tempête dans toutes les lec­tures. Vous venez d'entendre l'évangile où Jésus a livré le fond de sa pensée, a livré l'eucharistie, a livré le sens profond de sa mission. Et aussitôt, de­vant ces paroles qui sont trop dures, plusieurs com­mencent à partir. Jésus essaie de rassurer un peu ses disciples et de retrouver ses forces : "Est-ce que vous allez partir aussi ?" - "Non, Seigneur. A qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle." C'est la crise aussi dans la deuxième Épître aux Corinthiens. Paul se trouve confronté aux Corinthiens qui se mon­trent un peu rebelles, il en a assez. Il est pressé de toute part, maltraité, persécuté. C'est la crise. Et c'est la crise même dans les Psaumes. "Que les flots mugis­sent et se déchaînent. Que la terre tremble." Aujour­d'hui toute l'Écriture nous parle de l'épreuve, de la crise et nous renvoie à notre façon de les gérer.

Quel exemple Paul nous donne-t-il ? Nous sommes pressés de toute part, mais non écrasés. Nous ne savons espérer, mais nous ne sommes pas désespé­rés. Nous sommes persécutés, mais non terrassés. Paul, d'où la tiens-tu cette force intérieure qui te per­met de dépasser la tempête ? Où as-tu trouvé le rocher qui te permet de résister aux vagues trop fortes ? As-tu trouvé une spiritualité qui te permettrait de dépas­ser l'épreuve ? Lorsque nous sommes confrontés à l'épreuve, surtout en temps de crise, nous sommes pour notre part tentés de trouver des remèdes. Les remèdes ne sont pas toujours à la hauteur. Ils ne tien­nent pas toujours face à l'épreuve. Il nous faut donc trouver des remèdes aussi puissants que ceux de Paul. Parfois nous trouvons comme remède une apparition ou une révélation privée. Ou encore un groupe un peu fusionnel, type New-Age, ou des guérisseurs à la mode. Et nous essayons de placer tout notre espoir en des remèdes qui n'en sont pas et qui ne tiendront pas face à l'épreuve parce qu'elle est trop forte. D'où Paul tient-il sa force ?

"Nous portons partout et toujours en notre corps les souffrances de mort de Jésus pour que la vie de Jésus soit elle aussi manifestée dans notre corps." Voilà où Paul trouve sa certitude : dans la croix et la mort du Sauveur. Non pas la mort pour la mort, mais la mort d'amour du sauveur qui meurt pour que soit manifestée la vie et qu'elle prenne place en la mort-même. C'est là que Paul, en se centrant sur le mystère Pascal, trouve l'espérance, la force et le courage pour continuer à annoncer.

Et le Sauveur ? Quel exemple nous donne-t-Il ? Quand la crise est à son maximum, dans la syna­gogue de Capharnaüm, quand Il se demande si les disciples ne vont pas non plus l'abandonner, où le Sauveur trouve-t-Il, il fait-Il une apparition comme au Thabor ? Une guérison spectaculaire ? Enseigne-t-Il en trafiquant ou en arrangeant la vérité ? Proclame-t-Il une vérité de maquignon, une vérité plus ou moins tronquée, une vérité qui serait une demi-vérité, comme il y a des demi-mondains ? Non ! Il garde la vérité pleine et entière et Il renvoie à sa croix, au don qu'Il fait de sa vie, à l'eucharistie. Tout cela est pareil d'ailleurs, car quand Jésus donne l'eucharistie, Il donne sa vie. L'eucharistie et le don de sa vie, c'est tout pareil. Il n'y a aucun espace entre les deux. Confronté à la crise, le Sauveur se recentre au risque de tout perdre sur la mort et la Résurrection, sur l'eu­charistie. Il n'y a pas d'autre moyen, de moyen plus solide que celui-là pour dépasser l'épreuve. La dépas­ser par un renouveau de notre foi, une foi centrée sur le mystère de la mort et de la Résurrection, sur le mystère de l'eucharistie.

Alors, si vous cherchez une spiritualité solide, quelque chose qui tienne la route, si vous cherchez la vérité pleine et entière, je suis heureux de vous dire que vous ne vous êtes pas trompés. Car en venant à cette eucharistie, vous allez être directement branchés à la source et vous devrez adhérer de tout votre cœur à cet événement de la mort et de la Résurrection du sauveur que nous sommes très heureux de célébrer.

 

 

AMEN

 

 
Copyright © 2019 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public