La profession monastique peut être vécue soit en dehors du monde comme une séparation avec celui-ci (St Antoine et St Pacôme) soit au sein d'une communauté ecclésiale par une rupture avec le monde et ses valeurs (St Grégoire de Naziance, St Basile de Césarée).

       " § 12 - On trouve chez St Augustin une troisième conception de la vie monastique, très différente des précédentes et tout à fait originale. Pour lui en effet, comme pour St Basile, c'est au sein de la communauté ecclésiale que se réalise la vie monastique, mais son axe fondamental est orienté dans une tout autre direction : la vie du moine pour Dieu seul se réalise essentiellement dans la communion avec les frères. « Honorez, les uns dans les autres, Dieu dont vous êtes devenus les temples ». (St Augustin, règle, chap.2). La recherche de Dieu qui est toujours l'Unique, a pour lieu privilégié le frère. C'est l'objet même de la vie monastique : « Puisque telle est la raison pour laquelle vous vous êtes rassemblés en un même lieu, avant tout vivez unanimes en votre maison et n'ayez qu'une seule âme et un seul cœur tournés vers Dieu. " (Règle, chap. 1).

 
Copyright © 2017 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public