" § 20 -   Comme on le voit, le monachisme augustinien est fondamentalement apostolique et donc ministériel et présente de manière privilégiée une affinité avec le ministère sacerdotal.

Au contraire, en Syrie comme en Égypte, comme en Occident avec St Benoît, la vie monastique est essentiellement laïque. Même si St Basile choisit certains moines pour être prêtres, cet élément sacerdotal n'est qu'une modalité de la vie monastique qui reste première et qui en est indépendante.

§ 21 -    Cela ne veut en aucune manière dire que, pour St Augustin, la vie monastique découle du sacerdoce comme tel. Tout monachisme est essentiellement baptismal et ce n'est pas par son ministère que le moine augustinien est moine. Mais ministre de la communion entre Dieu et les hommes et témoin privilégié de cette communion, son ministère devient pour lui le lieu même de sa propre recherche de Dieu et de sa communion avec Lui.
        Le monachisme augustinien radicalise la communion de Dieu et des hommes et des hommes entre eux chez ceux-là mêmes qui en sont les ministres pour qu'en eux se manifeste l'ébauche de la communion parfaite du Royaume vers laquelle ils doivent conduire tout le peuple chrétien dont l'idéal ecclésial est celui de la communauté primitive de Jérusalem. Le trait caractéristique du sacerdoce monastique augustinien est de ne radicaliser que les éléments qui sont constitutifs de la communauté ecclésiale comme telle : communion sacramentelle et liturgique avec Dieu, communion des cœurs et des biens entre les frères. Ministre de la communion sacramentelle entre Dieu et les hommes en tant que président de l'assemblée eucharistique, le moine y manifeste sa consécration monastique pour Dieu seul en déployant complètement cette communion dans l'incessante louange liturgique de l'Église. Ministre de la communion fraternelle des hommes entre eux en tant que pasteur de la communauté paroissiale, il y manifeste sa consécration monastique pour Dieu seul en poussant cette communion jusqu'à la mise en commun totale des biens au sein de la fraternité monastique. Le moine augustinien se consacre ainsi à Dieu seul (monos) en tant que Dieu est principe d'unité de la communauté ecclésiale dont le moine est en même temps le ministre : il adore Dieu dans son temple qui est la communauté ecclésiale des Chrétiens.

 
Copyright © 2017 Paroisse Saint Jean de Malte - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public