Imprimer

" Louange incessante de l'Église tournée vers son Époux, la prière liturgique se caractérise avant tout par sa gratuité.

Elle ne sert à rien. Elle n'est ni une obligation à accomplir, ni une ascèse, mais une fête, une exultation spontanée. C'est pourquoi elle ne peut être ni laide, ni triste, ni médiocre. Une générosité qui ne mesure pas ce qu'elle donne, une légèreté pleine d'allégresse, une lumière surgie de l'intérieur du mystère sont les traits essentiels de toute vraie liturgie. "

(Règle Chap. 2, §17).